Youtube : Entre Censure des “Théories du Complot” et Laxisme face aux Pédophiles

3 Mar, 2019 | Actualité, Éveil et Spiritualité | 0 commentaires

Un blogueur a dénoncé le laissez-faire de YouTube, qui permet à des pédophiles de s’échanger des liens et les coordonnées de petites filles en commentant sous les vidéos que publient naïvement celles-ci.

 

Plusieurs marques, dont Disney, Epic Games, McDonald’s ou encore Canada Goose ont suspendu leurs partenariats publicitaires sur la plateforme YouTube. Elles ont pris cette mesure après la diffusion, par un blogueur américain, d’une vidéo dénonçant la permissivité de ce réseau envers les pédophiles.

Youtube facilite l’exploitation sexuelle des enfants et on la monétise (2019) – MattsWhatItIs (Vidéo en anglais)

Dans cette vidéo de 20 minutes publiée le 17 février, visionnée plus de deux millions de fois, le blogueur Matt Watson jette un véritable pavé dans la mare au sujet des pédophiles qui rôdent sur YouTube, ce réseau leur fournissant selon lui tout ce qu’ils recherchent.

Ici les pédophiles s’échangent des contacts sur les réseaux sociaux, donnent des liens vers des contenus de pornographie infantile, ils s’échangent des liens secrets“, s’écrie le youtubeur. “L’algorithme de YouTube, à cause de problèmes techniques ou de défauts, facilite la possibilité de le faire“, poursuit-il.

 

Depuis, Youtube a censuré des dizaines de millions de commentaires, mais cela n’a pas suffi à étouffer le scandale.

Matt Watson a en effet pris conscience de la prolifération de vidéos publiées naïvement par de petites filles du monde entier pour montrer des figures de gymnastique, leurs poupées ou leur quotidien dans leur chambre. Sur ces images accessibles à tous et dont le visionnage suscite un certain malaise, des petites Brésiliennes, Russes, Philippines ou Américaines de 6 à 12 ans apparaissent parfois en sous-vêtements.

En quelques clics, le blogueur s’est rendu compte que des pédophiles se servaient des commentaires pour se fournir des liens pédopornographiques, échanger leurs coordonnées (ou les donner à la petite fille en question) ou tout simplement écrire des remarques obscènes. Le pire, remarque-t-il, est que YouTube tire profit des visionnages de ces vidéos qui génèrent des revenus publicitaires…

YouTube : terrain de jeu des pédophiles :

Matt Watson remarque que certains hommes notent, à l’aide d’un lien, comme le permet la plateforme, le minutage précis de la vidéo correspondant au moment où l’enfant se met à écarter les jambes, adopte une position gênante. Ils commentent également de manière inappropriée des vidéos de petites filles ou pré-adolescentes : «Ouvre, ouvre !», «Jolis seins», «Hé bébé, d’où viens-tu ?»…

Scandalisé par toutes ces pratiques, Matt Watson note que les “les gens le savaient depuis longtemps“, avec à l’appui des articles de presse datant de 2017 qui tiraient déjà la sonnette d’alarme à ce sujet. Passant en revue les conditions d’utilisation prétendument durcies par YouTube en 2017, le youtubeur note que si la plateforme assure disposer d’un «algorithme qui détecte les commentaires des prédateurs ou sexuels», celui-ci est au mieux défaillant, au pire totalement inefficace.

Sans jamais être détectées, la plupart des jeunes filles publiant ces vidéos enfreignent les conditions d’utilisation de YouTube, puisqu’un âge minimal est requis pour être titulaire d’un compte Google, qui est de 13 ans aux Etats-Unis, 14 ans en Espagne, 16 ans au Portugal ou en Allemagne…

L’ampleur du scandale suscité par ces révélations a contraint YouTube à réagir, en supprimant de très nombreux commentaires.

Nous avons immédiatement pris les mesures correspondantes, en supprimant des chaînes et des comptes, en signalant toute activité illégale aux autorités et en désactivant les commentaires sur des dizaines de millions de vidéos incluant des mineurs“, a fait savoir le 21 février un porte-parole de YouTube.

L’ampleur ce «nettoyage» en dit toutefois long sur l’incurie qui règne en matière modération depuis plusieurs années.

Alors que Youtube annonçait récemment la suppression des «vidéos conspirationnistes» de son système de recommandation, comment se fait-il que YouTube n’utilise-t-il pas plutôt ses ressources de «censure» pour combattre un problème bien réel, urgent et profondément inquiétant, qui mettent des enfants en danger, en supprimant ces vidéos, et qu’elles soient en plus monétisées.

Pourquoi n’utilise-t-on pas les algorithmes pour combattre ce mal au lieu d’étouffer la liberté d’expression ?

 


 

En effet, le 25 Janvier dernier, YouTube, détenu par Google, a décidé modifier son algorithme de recommandation des vidéos en excluant certaines vidéos telles que celles qu’ils estiment ” faire des affirmations manifestement fausses sur des événements historiques comme le 11 septembre ” ou qui font la promotion de “théories extravagantes” ou encore “conspirationnistes sur la rotondité de la Terre“, a indiqué la plateforme vidéo. Cela commencera aux Etats-Unis avant d’être étendu à d’autres pays.

Ce qu’il est important de noter ici, c’est de lire l’expression ” faire des affirmations manifestement fausses ” comme signifiant réellement ” faire des affirmations qui s’écartent du discours officiel et contrôlé du courant dominant “.

 

Il s’agit pour YouTube de limiter la propagation de contenus qui sont aux limites de ses conditions d’utilisation, sans pour autant les enfreindre, explique le service, devenu extrêmement populaire en particulier auprès du jeune public.

Nous allons donc commencer à réduire le nombre de suggestions de contenus qui pourraient désinformer les usagers de façon néfaste“, a ainsi écrit la plateforme sur son blog.

 

YouTube cite comme exemples les vidéos vantant :

des remèdes miracles pour des maladies graves, qui affirment que la Terre est plate ou qui affirment, de façon flagrante, des choses fausses sur des événements historiques comme le 11-Septembre“.

Youtube admet donc décider arbitrairement, en définissant ce qu’est “information” ou “désinformation” (autrement dit ce qui est “vrai” ou “faux”), de supprimer des vidéos qui ne sont même pas en infraction avec ses propres conditions d’utilisations. 

 

C’est réconfortant, n’est-ce pas ? Les géants des médias sociaux comme YouTube sont prêts à sacrifier les profits publicitaires pour s’assurer que leurs chers téléspectateurs sont dissuadés de voir des contenus que YouTube juge dangereux et potentiellement dommageables pour leur santé mentale et émotionnelle. Ils le font même si ces téléspectateurs ont démontré qu’ils veulent voir ce contenu. C’est comme avoir un grand frère dans les parages pour nous aider à nous diriger sur le droit chemin, n’est-ce pas ?

 

Andrew Mendrala, avocat superviseur de la Clinique des droits civiques de Georgetown Law’s Civil Rights Clinic, prévient que l’algorithme YouTube précédent est “une chambre d’écho. C’est une boucle de rétroaction. Cela crée une communauté insulaire qui se nourrit continuellement de fausses informations qui renforcent ses préjugés.

Guillaume Chaslot, ancien ingénieur français de la plateforme de vidéos en ligne, est d’accord avec ce sentiment. Dans un fil de tweets qu’il a récemment publié, Chaslot a fait l’éloge du changement qui empêche en fait les vidéos marquées d’être incluses dans la sélection recommandée. Son commentaire sur ce changement devrait nous faire réfléchir :
Ce n’est que le début d’une technologie plus humaine. Une technologie qui nous habilite tous, au lieu de tromper les plus vulnérables.
Humain ? La censure et le contrôle de l’information ont été formulés en de nombreux termes récemment, mais appeler ce changement ” humain ” est le comble de l’hypocrisie. Il est vraiment difficile d’imaginer qu’une société comme YouTube se soucie réellement des personnes “les plus vulnérables” de la société.

Sources :

https://francais.rt.com/international/59348-vent-panique-chez-youtube-accuse-pedophiles

http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2019/01/25/97001-20190125FILWWW00346-la-terre-ne-pourra-plus-etre-plate-sur-youtube.php

https://www.collective-evolution.com/2019/02/15/youtube-will-stop-recommending-videos-of-911-conspiracy-theories-to-users/

https://exoportail.com/vent-de-panique-chez-youtube-accuse-de-laxisme-face-aux-pedophiles/

https://exoportail.com/youtube-annonce-quil-va-encore-accentuer-sa-censure-contre-les-contenus-conspirationnistes/

 

Pin It on Pinterest

Partager

Partage cet article!