Trump Signe la Loi sur la Force Spatiale – Préparation du Terrain pour la Divulgation du Programme Spatial Secret

27 Déc, 2019 | Actualité, Éxopolitique, PSS et Divulgation | 0 commentaires

Écrit par le Dr Michael Salla le 21 Décembre 2019

 

Le président Donald Trump a signé hier la Loi sur la Force Spatiale. Elle a été incluse dans la loi omnibus 2020 d’Autorisation de la Défense Nationale (National Defence Authorization Act = NDAA) finançant les opérations du Pentagone pour une année supplémentaire, et crée officiellement une sixième branche de l’armée – La Force Spatiale Américaine (US Space Force = USSF). La signature de Trump ouvre la voie à des révélations étonnantes de ce que l’USAF a secrètement déployé dans l’espace pendant des décennies.

Le budget alloué à la Force Spatiale est un maigre 40 millions de dollars pour sa première année d’opérations, ce qui ne couvre en réalité guère plus que les coûts d’embauche de 200 nouveaux employés et la modification des panneaux pour le personnel transféré du Air Force Space Command (Commandement de l’Air Force Spatiale) à la nouvelle Space Force (Force Spatiale). Environ 16 000 personnels civils et militaires seront transférés du Air Force Space Command, qui héberge actuellement 26 000 personnes, à la nouvelle Space Force.

À première vue, la création de la Force Spatiale semble peu enthousiasmante, car elle continuera de fonctionner avec en grande partie le même personnel et le même commandant de l’actuel Air Space Space Command – le général John «Jay» Raymond.
 

 
La Force Spatiale (Space Force) fonctionnera sous l’autorité du Département de l’Air Force en tant que branche militaire indépendante, un compromis temporaire, selon le président Trump, qui souhaiterait voir la création d’un Département de la Force Spatiale à terme.

Surtout, le général Raymond est également en charge du US Space Command, le nouveau commandement des combattants du Pentagone, qui intègre les ressources aérospatiales de l’USAF, de l’Armée, de la Marine et de l’USMC dans les opérations de combat dans le monde et dans l’espace.

Pour la première année d’existence de la Force Spatiale (Space Force), le général Raymond aura une double casquette en tant que chef des opérations spatiales et Commandant du Commandement Spatial. Cela permettra à la Space Force de se coordonner étroitement avec les autres branches de l’armée américaine qui ont des actifs dans l’espace.

Le grand changement qui nous attend est ce que l’USAF prévoit de faire avec le programme spatial hautement classifié qu’elle a secrètement développé et déployé avec des technologies aérospatiales futuristes datant des années 1970. Le lieutenant-général Steven Kwast (retraité de l’USAF) a récemment mentionné certaines des technologies de pointe développées dans les laboratoires classifiés de l’Air Force lors d’une conférence de novembre 2019:

La technologie est aujourd’hui sur les bancs d’ingénierie. Mais la plupart des Américains et la plupart des membres du Congrès n’ont pas eu le temps de vraiment regarder ce qui se passe ici. Mais j’ai eu l’avantage de 33 ans d’études et de devenir amis avec ces scientifiques. Cette technologie peut être construite aujourd’hui avec une technologie qui n’est pas en phase de développement pour livrer n’importe quel être humain de n’importe quel endroit de la planète Terre à n’importe quel autre endroit en moins d’une heure.

Moins d’une semaine avant que Trump ne signe le Space Force Act, le secrétaire de l’Air Force, Barbara Barrett, et Mike Rogers, l’un des membres du Congrès qui a co-parrainé le projet de loi original pour la Space Force (Force Spatiale), ont tous deux demandé à l’USAF de déclassifier les technologies spatiales avancées qu’elle a développées. Barrett a déclaré :

Déclassifier une partie de ce qui est actuellement conservé dans des coffres-forts sécurisés serait une bonne idée… Il faudrait faire attention à ce que nous déclassifions, mais il y a beaucoup plus de choses classifiées que ce qui doit l’être.

Tous les actifs et le personnel qui opèrent clandestinement dans le cadre du programme spatial secret de l’USAF seront transférés à la Force Spatiale et à l’autorité du général Raymond.

Les commandants et le personnel du programme spatial secret dont les activités spatiales ont été si bien classées qu’elles ont eu un impact négatif sur l’avancement et les avantages professionnels par rapport à leurs pairs des programmes plus conventionnels de la Force Aérienne (Air Force) s’en réjouiront.

La création de la Space Force (Force Spatiale) ouvre la voie à la divulgation officielle des principaux éléments du programme spatial secret de l’Air Force (Force Aérienne) dont j’ai discuté en détail dans le Programme Spatial Secret de l’US Air Force. La divulgation commencera probablement avec des véhicules anti-gravité tels que le légendaire TR-3B, un triangle volant qui a été aperçu pour la première fois à la fin des années 1980, et de nouvelles plates-formes volantes en forme de rectangle, qui ont été photographiées près de la base McDill Air Force en 2018.

Il existe également des soucoupes volantes en forme de disque et des stations spatiales furtives qui ont été développées conjointement avec le Bureau National de Reconnaissance (National Reconnaissance Office). Plus incroyables sont les “stargates” (portes des étoiles) ou trous de ver traversables qui ont été secrètement développés et utilisés pendant des décennies selon plusieurs initiés.

La divulgation de ces technologies et d’autres technologies de pointe sera ahurissante et révolutionnera l’industrie aérospatiale. Plus important encore, pour l’administration Trump, ils aideront à réindustrialiser l’Amérique et à faire de la Space Force (Force Spatiale) la première puissance militaire de l’espace pour les décennies à venir.

 

© Michael E. Salla, Ph.D. Copyright

 
 

Sources :

https://www.exopolitics.org/trump-signs-space-force-act/

https://eveilhomme.com/2019/12/26/trump-signe-la-loi-sur-la-force-spatiale-preparation-du-terrain-pour-la-divulgation-du-programme-spatial-secret/

Pin It on Pinterest

Partager

Partage cet article!