Selon une Nouvelle Théorie, le Cycle du Calendrier Maya qui s’est Achevé en 2012 se Produira en 2020

15 Juin, 2020 | Actualité, Éxopolitique, PSS et Divulgation | 0 commentaires

Le nombre de jours perdus dans une année en raison du passage au calendrier grégorien est de 11 jours.

Pour 268 ans, en utilisant le calendrier grégorien (1752-2020) multiplié par 11 jours = 2 948 jours. 2 948 jours / 365 jours (par an) = 8 ans. Selon cette théorie, le 21 juin 2020 serait en fait le 21 décembre 2012. Ça vous dit quelque chose ?

 

Vous vous souvenez, il y a huit ans, lorsque les théories du complot ont mal interprété les anciens symboles et la mythologie mayas et ont déclaré que le monde était sur le point de s’éteindre ? Eh bien, il s’avère que la théorie est de retour, et suggère maintenant que la « fin du monde » est techniquement prévue pour 2020.

C’est parce que, suivant le calendrier julien, on peut argumenter que nous sommes en 2012.

Le nombre de jours perdus dans une année en raison du passage au calendrier grégorien est de 11 jours. Pendant 268 ans, nous avons utilisé le calendrier grégorien (1752-2020), multiplié par 11 nous obtenons 2 948 jours, ce qui divisé par 365 (par an) est égal à 8 ans. Donc, techniquement, on pourrait argumenter que nous sommes en 2012 et non en 2020.

Non pas que cela importe, bien sûr, mais c’est intéressant parce que 2012 était l’année où le monde était censé prendre fin.

En se basant sur cet écart de huit ans, un homme appelé Paolo Tagaloguion a tweeté qu’avec huit ans de retard, nous sommes techniquement en 2012, et c’était en 2012 que le monde devait s’éteindre.

La fin du monde en 2012 est une théorie élaborée il y a quelques décennies, selon laquelle les gens auraient mal interprété l’ancienne symbologie maya et auraient dit que la fin du monde était prévue une fois le cycle maya terminé.

Ce ne fut pas le cas, et les Mayas n’ont jamais réellement prédit la fin du monde.

Néanmoins, l’idée intéressante que Tagaloguion avait tweeté a rapidement été reprise par les médias du monde entier et a été partagée sur les réseaux sociaux, ce qui a réveillé la théorie du complot. (Depuis, Tagaloguion a supprimé le Tweet).
 

 

Mais cette fois-ci, nous sommes confrontés à quelque chose qui divise les opinions. Oui, la différence entre les calendriers devrait également s’appliquer à celui des anciens Mayas – plus précisément à celui connu sous de compte long. Ce calendrier maya s’est terminé le 21 décembre 2012, ce qui a suscité à l’époque toutes sortes de spéculations apocalyptiques.

Le monde n’a pas connu de fin, bien qu’avec tout ce qui se passe, nous pourrions dire que l’apocalypse est la plus proche possible.

(Note LaGazettedeGaia : Dans le langage courant, l’apocalypse fait reference à la catastrophe qui déferle. En réalité, ce mot signifie “soulèvement du voile” ou révélation.)

En 2012, les choses étaient plutôt normales dans le monde entier, mais cela n’a pas empêché les gens de dire que le jour du Jugement dernier était arrivé. C’est parce que les gens ont mal compris ce que les anciens Mayas avaient apparemment gravé dans la pierre.

La sinistre prédiction – celle de la fin des temps – était basée sur une mauvaise compréhension du calendrier méso-américain, qui ne faisait pas référence à la fin du monde mais simplement au début d’un nouveau cycle de 5 125 ans pour l’humanité, ce qui, selon la mythologie maya, s’était déjà produit bien des fois auparavant, sans conséquences désastreuses.

Cependant, la différence de huit ans mentionnée ci-dessus a réveillé les prédictions apocalyptiques chez certaines personnes, qui sont apparemment désireuses de voir le monde en flammes.

 

Je me demande juste, comment cela pourrait-il être pire ?

L’année 2020 a commencé par de graves incendies de forêt, des menaces de troisième guerre mondiale, des invasions de criquets, et a été suivie d’une pandémie de coronavirus qui a mis le monde, socialement et économiquement, en difficulté.

Techniquement, l’année 2020 se rapproche le plus possible de la fin des temps.

Mais pas à cause des anciens Mayas, de leur calendrier, ni à cause du calendrier grégorien, ni de quoi que ce soit d’autre d’ailleurs.

Les historiens qui étudient la culture maya utilisent depuis longtemps le calendrier grégorien (qui calcule les dates depuis son acceptation officielle en 1582) pour déterminer les dates correspondantes dans le calendrier maya.

Cependant, Tagaloguin ne savait probablement pas que pour faire la corrélation jusqu’en 2012, les universitaires ont également pris en compte le calendrier julien et les divergences ultérieures causées par le passage de l’un à l’autre.

Les unités du calendrier méso-américain – 20 jours égalent un uinal, 18 uinals (360 jours) constituent un tun, 20 tuns constituent un k’atun et 20 k’atuns constituent un b’ak’tun – sont basées sur les meilleures estimations que nous avons des anciennes écritures mayas.

 

L’idée que les Mayas ont prédit la fin des temps pour 2012 est en fait quelque chose qui a été introduit en 1957 lorsque l’archéoastronome Maud Worcester Makemson a déclaré que la fin d’une grande période de 13 b’ak’tuns aurait été de la plus haute importance pour les Mayas.

Oui, la plus grande importance, mais pas la fin du monde.

 

Les choses ont rapidement dégénéré en 1966 lorsque l’archéologue Michael D. Coe a écrit dans The Maya :

Il y a une suggestion … qu’Armageddon dépasserait les peuples dégénérés du monde et toute la création le dernier jour du 13 [bʼakʼtun]. Ainsi… notre univers actuel serait anéanti… lorsque le grand cycle du Compte Long sera achevé.

 

Mais comme l’explique l’érudit maya Mark Van Stone, rien dans la prophétie maya, aztèque ou méso-américaine ancienne ne suggère qu’ils aient prédit un changement soudain ou majeur de quelque nature que ce soit en 2012.“.

 

Alors, détendez-vous, buvez une bière et profitez de l’année 2020, une année que beaucoup considèrent comme la plus proche d’un complot apocalyptique. Je me demande si cette année sera celle où nous rencontrerons enfin des extraterrestres. Pour être honnête, je n’en serais pas surpris.

 
 

Source : Curiosmos

Traduit par Anguille sous roche

Pin It on Pinterest

Partager

Partage cet article!