Selon un Chercheur Renommé, la CIA a Procédé à des “Enlèvements” Extraterrestres Simulés et Forcés

28 Mai, 2020 | Éxopolitique, PSS et Divulgation | 0 commentaires

Les faits : Dans son livre, “Forbidden Science 4”, le Dr Jacques Valle explique comment il est arrivé en possession de documents montrant que des “enlèvements d’OVNI” par la force ont été effectués par la CIA dans le cadre d’expériences de guerre psychologique.
Réflexion : De quel type de technologie la CIA devrait-elle disposer pour réaliser un tel projet ?

 

Tout au long de l’histoire, le domaine de l’ufologie et l’examen de l’hypothèse extraterrestre ont, sans aucun doute, été envahis par une pléthore de désinformation. Ceux qui ont plongé dans les profondeurs de l’ufologie le savent mieux que quiconque, car il est bien connu que des “outsiders” des agences de renseignement et des gouvernements ont infiltré le domaine dans le but de tromper les chercheurs et les personnes qui s’intéressent au sujet pour une raison simple, les éloigner de la vérité. En plus de ces campagnes de désinformation, qui semblent toujours être en cours aujourd’hui, il y a longtemps qu’une “campagne officielle de ridicule et de secret” (Roscoe Hillenkoetter, ancien directeur de la CIA) est associée à ce sujet. C’est pourquoi j’encourage tous ceux qui se plongent dans ce sujet à s’en tenir aux faits, aux données et aux preuves plutôt que d’entretenir ce qui semble être des affirmations farfelues qui ne peuvent en aucun cas être vérifiées.

J’aimerais attirer votre attention sur le Dr. Jacques Vallee, qui est titulaire d’une maîtrise en astrophysique et d’un doctorat en informatique. Le sujet des OVNI a attiré son attention pour la première fois en tant qu’astronome à Paris. Il est ensuite devenu un proche collaborateur de J. Allen Hynek du Projet Blue Book et a écrit plusieurs livres sur l’énigme que représentent les OVNI. Il est actuellement un investisseur en capital-risque vivant à San Francisco. Jacques Vallée a co-développé la première carte informatisée de Mars pour la NASA en 1963. Il a ensuite travaillé sur le centre d’information du réseau ARPANET, précurseur de l’Internet moderne, en tant qu’ingénieur du Centre de recherche sur l’augmentation de SRI International, sous la direction de Douglas Engelbart.

C’est un chercheur qui a eu une vie très intéressante, c’est le moins qu’on puisse dire, en ce qui concerne la recherche sur le thème des OVNI. Il est entré en contact et a eu des réunions avec la plupart des experts dans le domaine, des politiciens du monde entier, des militaires de haut rang et bien d’autres encore. Son voyage sur le sujet l’a conduit à enquêter sur un nombre incalculable de cas d’OVNI et d’êtres supposés extraterrestres, et il a été un acteur majeur pour amener la communauté scientifique à examiner les preuves et les données qui sont impliquées dans un sujet si sérieux, qui, à son époque, était largement ridiculisé. C’est grâce à lui que le phénomène a gagné autant de crédibilité qu’il en a aujourd’hui.

Valle est l’un des nombreux auteurs qui ont écrit et documenté les preuves étonnantes démontrant que des canulars bien construits et des manipulations médiatiques ont induit en erreur les chercheurs sur les OVNI, les détournant du phénomène OVNI lui-même, de ce qui se passe réellement.

Dans l’un de ses derniers livres, Forbidden Science 4, il fait part de son étude privée sur les phénomènes inexpliqués entre 1990 et la fin du millénaire, au cours de laquelle il a voyagé dans le monde entier pour poursuivre son travail professionnel d’investisseur en haute technologie. Il s’agit en quelque sorte d’un journal intime, documentant ses expériences et ses rencontres/réunions alors qu’il tente d’examiner et d’explorer le phénomène.

Dans une entrée datée du jeudi 26 mars 1992, Valle écrit :

J‘ai obtenu un document confirmant que la CIA a simulé des enlèvements d’OVNI en Amérique latine (Brésil et Argentine) à titre d’expériences de guerre psychologique.

La lecture de cette ligne de son livre m’a fait revenir à ce qu’il a dit plus tôt dans son livre, lorsqu’il mentionne l’une des nombreuses conversations qu’il a eues avec Ron Blackburn.

Le lundi 16 avril 1990, il écrit :

Au cours d’un nouveau déjeuner avec le colonel Ron Blackburn (Armée de l’air) à la Gatehouse de Palo Alto, il a révélé que le groupe “Secret Onion” avait débuté en 1985 dans la réserve secrète située dans son sous-sol à l’usine de Skunk de Lockheed. Le colonel John Alexander lui avait apporté une liste des personnes faisant partie de son cercle restreint. Ils ont divisé ce monde en différentes couches de confiance et de compétences bien précises. John a présenté Blackburn à Ed Dames. Blackburn et moi avons renforcé nos usines pour aller au Nouveau Mexique le 4 mai, en haut de la montagne – prétendument pour rencontrer des Aliens.

Il est intéressant de noter que l’armée du colonel John Alexander parle de Blackburn dans son livre, “UFOs, myths, conspiracies and realities”(“OVNIs, mythes, conspirations et réalités”).

Parmi les personnes que j’ai rencontrées, il y avait le Dr Ron Blackburn, un lieutenant-colonel de l’armée de l’air américaine à la retraite qui travaillait alors à l’usine de Skunk Lockheed à Burbank. C’est Blackburn qui m’a demandé pour la première fois si j’avais déjà entendu parler de la tristement célèbre Zone 51. Au début des années 80, cette installation n’était pas encore très connue des militaires, et encore moins du grand public, même si elle était fonctionnelle depuis des décennies… Parmi les domaines d’intérêt commun entre Blackburn et moi figuraient les OVNI. Nous avons discuté de nombreuses possibilités liées à la personne qui pourrait être chargée de la recherche sur les OVNI. Nous pensions tous les deux qu’il y avait une organisation, probablement au sein de l’armée de l’air américaine, qui en avait la responsabilité. Mais nous avons reconnu que, quelle que soit la personne qui en avait la charge, il devait y avoir aussi un effort inter-agences. Notre hypothèse était que quelqu’un devait être responsable, et nous étions bien conscients de toutes les histoires et rumeurs qui circulaient. Roswell, nous avons supposé qu’il s’agissait d’un véritable événement OVNI.

Avançons rapidement au vendredi 4 mai 1990, Valle écrit à propos de Blackburn :

“Je suis convaincu que le gouvernement travaille sur les OVNI”, m’a-t-il dit. “Quelles sont les chances que certains témoins soient trompés par leurs effets spéciaux développés dans le cadre d’une guerre psychologique ?” J’ai répondu. Je pense à des cas comme celui de Bentwaters au Royaume-Uni ou de Cergy-Pontoise en France. “Ils sont plutôt bons”, a-t-il admis. “Supposons que vous irradiiez les yeux des gens avec un laser infrarouge pendant une semaine ; cela ne leur fera pas mal mais peut provoquer un état hallucinatoire. Des expériences ont été faites où vous envoyez un faisceau de micro-ondes à travers le cerveau d’une personne ; vous captez le modèle d’énergie transmise. Vous pouvez influencer les gens de cette façon, et même leur faire entendre des choses. Des hologrammes ont également été utilisés”.

Il est intéressant de noter la conversation que Valle a eue avec Blackburn en 1990, puis en 1992, il écrit qu’il a reçu un document indiquant que la CIA a été impliquée dans la mise en scène d’OVNI (enlèvements par des extraterrestres). Combinez cette information avec celle de Blackburn qui mentionne que des hologrammes ont été utilisés, et que la technologie existe pour produire des états “hallucinatoires”.

Ce n’est là qu’un exemple parmi d’autres et une preuve parmi d’autres que de nombreux chercheurs sur le terrain laissent entendre que des enlèvements mis en scène se produisent pour des raisons inconnues, et que cela continue aujourd’hui.  Il n’est pas non plus surprenant que vous vous soyez aventuré sur la voie des tactiques de la CIA visant à contrôler l’esprit, des programmes comme MK ultra et leur désir de manipuler la perception des masses en ce qui concerne divers sujets. Ce n’est pas si surprenant si vous avez étudié le monde du budget noir, un monde qui est bien plus avancé que le monde traditionnel en ce qui concerne la technologie.

Le Dr David Jacobs, professeur d’université à la retraite, est l’un des nombreux experts qui ont fait régresser de manière hypnotique des personnes qui affirment avoir eu des expériences d’enlèvement par des ET. Des milliers de personnes partagent la même histoire. Nombre d’entre elles ont été fécondées de force et ont eu des enfants “hybrides”, entre autres. Beaucoup de ces expériences d’enlèvements forcés ne seraient-elles que des projets noirs en profondeur menés par des agences gouvernementales malhonnêtes ? Nous savons maintenant que oui, beaucoup d’entre elles pourraient l’être. Le sont-ils tous ? Il y a des histoires qui circulent sans grande preuve, comme l’idée qu’Eisenhower a passé un accord avec certains groupes extraterrestres, qu’ils pourraient enlever une certaine quantité d’humains pour l’échange de technologie. En partant de l’idée que ces enlèvements forcés pourraient être des opérations militaires, cette supposée rencontre est remise en question.

Valle parle de Jacobs dans son livre :

J’essaie de lire Secret Life (La vie secrète) de Jacob. L’auteur semble obsédé par ce qu’il considère comme une invasion massive d’Aliens, son analyse n’est plus objective.

Cela peut expliquer pourquoi toute une série de personnes prétendent avoir eu des expériences avec des êtres venus d’ailleurs, mais ces expériences n’ont pas été des enlèvements forcés, mais plutôt de simples expériences de contact. N’oubliez pas que la nuance clé ici est que nous parlons de contact entre l’homme et l’ET, par opposition aux enlèvements forcés qui sont souvent assez agressifs ou terrifiants pour les gens.

J’ai déjà écrit sur le travail de Jacobs, vous pouvez lire cet article ici. Je suis dans ce domaine depuis plus de dix ans maintenant et plus j’apprends, plus je dois désapprendre et envisager d’autres possibilités. J’ai écrit cet article en sachant que de nombreux cas d’enlèvement pouvaient être des opérations militaires, mais je ne l’ai pas mentionné. Je suis tombé sur le travail de nombreuses personnes qui ont interviewé des personnes enlevées et, d’après leurs expériences, il semble qu’il y ait également une composante militaire, ou un sentiment de personnel militaire apparaissant comme des ” Aliens “.

 
 

Jusqu’Où Va La Désinformation ?

Richard Doty est également mentionné à plusieurs reprises dans le livre de Valle. C’est un officier des enquêtes spéciales de l’armée de l’air (AFSIO) à la retraite, et son travail consistait à diffuser des fausses informations sur le sujet des OVNI pendant son séjour dans l’armée de l’air. La diffusion de la désinformation sur la réalité des OVNI n’est pas un secret, et dans le cas de Doty, il a admis avoir infiltré des cercles d’OVNI avec ses collègues pour nourrir les ufologues et les journalistes de mensonges et de demi-vérités afin qu’ils ne comprennent jamais la vraie vérité.

Ainsi, comme vous pouvez le voir, ce type de récit a de nombreuses sources intéressantes. Vous pouvez en savoir plus sur Doty et regarder une interview avec lui ici.

 
 

Quoi Qu’Il En Soit, Il Y A Quelque Chose Qui Se Passe Ici

Valle, et tous les autres dans ce domaine sont tout à fait conscients que quelque chose de réel se passe, et quelque chose d’extraterrestre et d’inter-dimensionnel tout à fait possible. Cet article n’a pas pour but de semer le doute sur le phénomène lui-même ainsi que sur l’hypothèse extraterrestre. Des informations crédibles concernant les observations, la récupération des corps en cas d’accident et les expériences de contact avec des “extraterrestres” sont disponibles et peuvent être examinées. Cela étant dit, il y a évidemment beaucoup de désinformation, des allégations ridicules ainsi que des charlatans qui sont sur le terrain pour répandre des mensonges et des fausses histoires dans le but de gagner de l’argent, ou peut-être pour faire ce dont Doty a été chargé, c’est-à-dire répandre la désinformation.

Avec tout cela, le fait est que :

Il est fort possible que nous recevions et ayons reçu la visite, pendant de nombreuses années, de personnes venues de l’espace, d’autres civilisations… Cela devrait faire l’objet d’une enquête scientifique rigoureuse et non pas d’un ” discrédit ” de la part des tabloïds.” – Lord Amiral Hill-Norton, ancien chef d’état-major de la défense, amiral 5 étoiles de la Royal Navy, président du Comité militaire de l’OTAN (source)

 
 

Source : https://www.collective-evolution.com/2020/05/28/forced-faked-alien-abductions-were-conducted-by-the-cia-according-to-renowned-researcher/

Traduit par : LaGazettedeGaia

Pin It on Pinterest

Partager

Partage cet article!