S02E01 : Le Contact Est Établi

11 Sep, 2019 | Divulgation Cosmique, Saison 2 | 0 commentaires

David Wilcock: Bienvenue à l’émission. Je suis David Wilcock. Ici nous sommes vraiment en train de nous amuser. Tout cela, ce sont des informations nouvelles, même pour les gens qui pensent tout savoir. Je pense que nous ne faisons qu’enlever les pelures de l’oignon. Et cela devient de plus en plus intéressant, au fur et à mesure que nous avançons. Je suis ici avec Corey Goode. Et nous discutons des informations d’initié qu’il a reçues, alors qu’il travaillait pour les Programmes Spatiaux Secrets, dont l’abréviation courante est PSS. Corey, comment une chose telle que le Programme Spatial Secret a débuté ? Notre technologie conventionnelle semble si primitive concernant les voyages spatiaux, est-ce que ces programmes spatiaux ont reçu de l’aide ? Y a-t-il eu de l’assistance extérieure qui leur a permis de se développer à ce point et si tôt dans l’histoire ?

Corey Goode: En fait, la raison pour laquelle nous avons une si grande variété de technologies dans les Programmes Spatiaux Secrets, ainsi que ceux qu’ici-bas, est le fait que c’est une société complètement sécessionniste.

DW: Que signifie une société sécessionniste ?

CG: C’est une société qui s’est tellement dissociée de celle dont elle provient qu’elle est complètement différente, utilisant des technologies totalement différentes, des dynamiques sociales différentes, des systèmes de contrôle différents, qui sont sans rapport avec ceux de la société d’où ils proviennent. Elle a fait sécession. Et maintenant elle existe séparément.

DW: Quel serait un exemple d’une dynamique sociale différente ?

CG: Eh bien, c’est certainement un régime plus contrôlé et totalitaire.

DW: Vraiment ?

CG: Oui. L’ère actuelle de la civilisation sécessionniste a vraiment commencé en Allemagne, durant les années 20, mais spécialement durant les années 30. Il y avait quelques sociétés secrètes allemandes qui faisaient beaucoup de travail très intéressant. Il y avait d’abord ceux qui ne séparaient pas la science de ce que notre science conventionnelle considère comme des sujets spirituels ésotériques. Ils ont imbriqué ces deux sujets. Ensuite il y avait des groupes qui faisaient des canalisations, essayant de contacter des groupes en provenance d’autres mondes. De plus, ils fouillaient partout sur Terre pour trouver des textes, d’anciens textes en provenance d’Orient, qui mentionnaient les anciens Vimanas et autres vaisseaux, et ils espéraient pouvoir obtenir des informations pour concevoir des vaisseaux.

DW: Un des sujets de recherche les plus controversés que j’ai vus à propos des sociétés occultes allemandes, était le fait qu’apparemment un des adeptes de l’occultisme les plus considérés à ce moment-là, qui a ensuite conseillé Hitler, a assisté à un discours de Gurdjieff. Celui-ci a décrit une hypothèse concernant un symbole, un symbole sacré, qui était vu littéralement partout dans le monde. Toutes ces différentes anciennes cultures avaient ce symbole, que les hindous appellent le ‘sah-wah-stee-ka’ ou svastika. Pensez-vous que les Allemands de ces sociétés occultes, en voyant la prévalence quasi mondiale de ce symbole, étaient en train de reconstruire ce qu’ils percevaient comme étant les traces d’une ancienne civilisation mondiale avancée, en quelque sorte ?

CG: Je n’en suis pas certain. Mais je sais qu’à la fin des années 20 et durant les années 30, quelques-unes de ces sociétés secrètes faisaient déjà des expéditions, partout dans le monde, recherchant des anciens textes et des reliques, afin de rassembler des informations pour créer des technologies, des technologies modernes.

DW: Également j’ai participé assez récemment à un épisode de l’émission ‘Ancient Aliens’, dont le sujet était le Roswell allemand. Avez-vous déjà entendu parler de cela ?

CG: Je pense que c’était en 1936, un crash en Forêt Noire.

DW: Exactement, sur la terre de la famille d’Eva Brown apparemment. Et plus tard elle est devenue l’épouse d’Hitler.

CG: Sur les tablettes de verre, j’ai lu qu’il y avait eu un crash, et de la technologie avait été récupérée. La plupart des choses que je connais à ce sujet ont rapport avec le contact qui a été fait par canalisations, où ils ont pris contact avec une autre civilisation et sont parvenus à des rencontres avec eux, et ensuite, lors de leurs expéditions, ils ont finalement pris contact dans l’Himalaya avec une ancienne civilisation sécessionniste, que beaucoup appellent les Nordiques, et ils ont commencé à travailler avec eux. Ils travaillaient avec ces deux différents groupes, qui les aidaient à assembler tout cela.

DW: Une des choses les plus communes que disent les critiques, c’est que Corey n’a pas de preuves. Mais vous parlez ici de canalisations, c’est quelque chose que les gens peuvent rechercher et lire par eux-mêmes. Tout cela n’a pas été gardé secret ?

CG: Non, il y a beaucoup de ces choses qui se trouvent dans les médias. Et je pense que des gens ont écrit des livres à ce sujet.

DW: Nous parlons donc ici de la société Vril.

CG: La société Vril.

DW: Maria Orsic.

CG: Exactement.

DW: Pouvez-vous nous dire ce que vous savez sur les canalisations, est-ce qu’ils ont établi un contact avec une sorte de groupe d’extraterrestres ?

CG: Oui, ils ont pris contact avec des groupes de l’Alliance Draco. C’est à cette époque-là qu’on a dessiné un visage, que beaucoup de gens associent aujourd’hui à ceux des Gris, ou aux Reptoïdes, qui ressemblent beaucoup aux Gris, sauf qu’ils ont une apparence reptilienne.

DW: Est-ce que ce groupe était déjà ici avant qu’ils prennent contact ? Ou est-ce que le contact les a attirés vers notre système solaire ?

CG: Les Dracos, selon les tablettes de verre, – les tablettes de verre intelligentes – étaient là depuis au moins 375 000 ans. Et ils considéraient la Terre comme leur appartenant.

DW: À quoi ressemblent-t-ils ? D’où viennent-ils ? Quel est leur histoire ?

CG: Eh bien les Dracos sont… la plupart des gens les représentent comme seulement un groupe de grands reptiliens. Mais l’Alliance Draco est constituée de beaucoup d’êtres différents.

La plupart ont en eux une sorte de sang reptilien, de génétique reptilienne. Et je pense qu’on pourrait dire qu’ils sont très puristes avec la génétique. Ils apprécient que les êtres qui sont impliqués dans leur Alliance aient un peu de génétique reptilienne. Mais il y a eu aussi des êtres de type insectoïde qui ont été associés avec l’Alliance des Dracos.

DW: Lorsque vous dites reptilien, vous parlez d’un corps humanoïde ?

CG: Exact.

DW: Mais avec une apparence de type reptile ?

CG: Exact. Une peau de reptile, des yeux de reptile, une constitution musclée, une tendance reptilienne – très agressive – ce que beaucoup de personnes percevraient probablement comme un démon. C’est probablement de là que proviennent beaucoup d’idées de démons et de diables, de la façon dont ils ont été représentés dans l’art médiéval.

DW: Vous avez dit aussi Reptoïde comme si c’était quelque chose de différent de reptilien. Pourriez-vous expliquer la différence ?

CG: Oui, l’apparence des Reptoïdes, ils ont une mâchoire plus étroite, des têtes allongées et leurs yeux sont plus grands. Ils ressemblent beaucoup aux images des extraterrestres que vous pourriez voir sur un panneau à Roswell, le Gris typique.

DW: Mais il y a une différence entre un Gris et Reptoïde ?

CG: Assurément. Et il y a beaucoup de différents êtres qui ont été mis dans la catégorie des Gris. Il y a beaucoup de confusion concernant les Gris. Il y a beaucoup de types différents d’êtres qui se sont retrouvés dans cette catégorie.

DW: Alors pourquoi le terme Draco est-t-il utilisé pour tous ces êtres ?

CG: Je ne connais pas la genèse de ce nom. Je ne sais pas si le nom provient d’eux ou s’il vient d’une façon dérivée plus ancienne. Je ne sais pas en fait d’où le nom provient. J’ai entendu parler de tout ce qui se dit sur Internet concernant l’amas stellaire de la constellation du Dragon et toutes ces choses. Mais je n’en suis pas certain.

DW: Mais le terme Draco ressemble beaucoup au mot dragon.

CG: En effet.

DW: Et à Dracula, je suppose que ce serait quelque chose de similaire.

CG: Mais je ne sais pas lequel est arrivé en premier, c’est comme ‘l’œuf ou la poule’.

DW: De façon évidente, nous commençons à nous diriger vers le domaine de David Icke. A votre avis, y a-t-il des gens sur Terre qui sont des Reptiliens, pouvant changer leur forme pour ressembler à des humains ?

CG: Les seuls cas de changement d’apparence que nous ayons rencontrés, lorsque nous avons interrogé des êtres ayant été interceptés, c’était par des moyens technologiques.

DW: OK. Alors cette idée que les soi-disant Illuminati sont en fait des Reptiliens qui se font passer pour des êtres humains, mais qui ne leur ressemblent pas du tout, ce n’est pas quelque chose que vous avez rencontré durant votre travail ?

CG: Je n’ai jamais rien rencontré de tel.

DW: Alors en bref, nous avons parlé des Aviens qui semblent humains mais qui ont des caractéristiques d’oiseaux. Maintenant nous parlons des Reptiliens qui semblent humains mais avec des caractéristiques de reptiles. Est-ce que le macro-écosystème que nous avons sur Terre… c’est-à-dire les organismes unicellulaires, les algues, les légumes, les plantes, les mammifères, les poissons, les oiseaux, les reptiles… est-ce que tout cela est un modèle plutôt commun pour les mondes semblables à la Terre dans notre galaxie ?

CG: Oui. Il semble qu’il y a une sorte de modèle humanoïde.

DW: Bien, alors différents types d’êtres que nous voyons sur Terre pourraient évoluer vers une forme humanoïde, selon les conditions de leur planète ?

CG: Exact.

DW: Et vous dites que les Dracos étaient au fond comme des racistes interstellaires, et qu’ils ont trouvé des êtres qui avaient évolué à partir de la vie reptilienne ou de la vie insectoïde. Et c’étaient leurs groupes préférés ?

CG: Exact. Ou alors ils ont interféré génétiquement, l’un ou l’autre.

DW: Quelle était leur objectif premier en venant ici ? Que voulaient-ils obtenir du système solaire ou des humains sur Terre ?

CG: Des conquêtes, élargir leur dynastie, ils veulent toujours étendre leur empire.

DW: Alors ces sociétés occultes allemandes, ont-elles été contactées ou ont-elles tenter de prendre contact avec les Dracos ? Comment est-ce arrivé en fait ?

CG: Ils ont tendu la main et établi le contact consciemment avec ce groupe.

DW: Par la Société Vril ?

CG: Exact.

DW: Et vous avez dit aussi qu’il y avait un groupe d’apparence Nordique ?

CG: Les sociétés secrètes allemandes ont fait beaucoup d’expéditions. Et lorsqu’ils sont arrivés dans la région de l’Himalaya, ils ont rencontré un groupe d’êtres d’apparence Nordique, qui se sont présentés comme étant des extraterrestres. Mais en fait, c’était une ancienne civilisation humaine sécessionniste, qui a existé sous l’Himalaya depuis des dizaines de milliers d’années.

DW: Sous l’Himalaya ?

CG: Exactement, et même plus loin, grâce à un réseau de villes connectées de façon souterraine.

DW: Se sont-ils installés dans tout ce qui avait été construit par la soi-disant race d’anciens bâtisseurs ?

CG: Oui, mais ils avaient en fait construit une civilisation très sophistiquée, de haute technologie, par eux-mêmes. Et ils ont bâti leur propre infrastructure de haute technologie.

DW: Mais c’était une des régions souterraines, comme vous l’avez déjà dit, qui avait cette bactérie bioluminescente, où il y avait des arbres et de l’eau courante et ayant sa propre voie d’évolution, concernant les animaux, les poissons, les oiseaux…?

CG: Mais ils étaient plus près de la surface, sous les montagnes et dans les réseaux qui atteignaient cette région. Et ils se sont donné le nom de Réseau Agartha.

DW: Vraiment ?

CG: Selon la documentation que j’ai vue. Et ils avaient une flotte spatiale, un programme spatial, qu’ils appelaient la Flotte d’Argent.

DW: Cela ressemble beaucoup à tous ces gens qui ont été contactés par ce qu’ils croyaient être des extraterrestres, les soi-disant extraterrestres Nordiques et c’est quelque chose dont nous entendons souvent parler.

CG: Oui, il est arrivé souvent que ce groupe prétende être d’origine extraterrestre. Et plus tard, la même chose est arrivée au groupe allemand qui a créé une civilisation sécessionniste en utilisant les technologies obtenues des Dracos et de ce groupe de l’Agartha sous l’Himalaya.

DW: Pensez-vous que ces Agarthiens ont été la raison pour laquelle les Allemands sont devenus si obsédés par les cheveux blonds et les yeux bleus et ont dit que c’était une race supérieure ?

CG: Probablement.

DW: Qu’est-ce qu’ils ont dit aux Allemands sur eux-mêmes ? Leur ont-ils dit d’où ils venaient ?

CG: Je pense qu’ils leur ont dit qu’ils venaient des Pléiades ou quelque chose comme cela au début.

DW: Maintenant, parlons de l’origine des programmes spatiaux, basée sur ces contacts. Premièrement, est-ce que les Dracos et les Agarthiens s’entendaient bien ? Est-ce qu’ils se connaissaient ? Avaient-ils une sorte de partenariat ?

CG: Il y avait un accord. Ils n’étaient pas alliés. Les Dracos ne s’entendent pas bien avec ceux qui ne s’agenouillent pas à leurs pieds. Mais ils avaient un accord de rester à distance des limites de l’autre.

DW: Alors comment tout cela s’est-il transformé en voyage spatial ? Qui a donné aux Allemands la capacité de voyager dans l’espace ? Comment cela s’est-il développé ? Parce qu’il est évident qu’ils ne peuvent élaborer un programme spatial sans voyage spatial.

CG: Exact. Eh bien, les Allemands, ils étaient très intelligents. Et ils avaient déjà fait d’excellentes découvertes par eux-mêmes, en observant la nature et aussi grâce au fait que, contrairement à l’Occident – comme je l’ai déjà dit – ils n’ont pas séparé la science de la spiritualité et des croyances ésotériques. En fait, ils ont utilisé quelques croyances ésotériques, ce que certains pourraient appeler de la magie ou de la magie noire, de la même façon qu’ils ont utilisé la science. Et ils ont entremêlé tout cela. Et cela leur a vraiment donné un avantage.

DW: Avez-vous déjà vu les travaux de Viktor Schauberger dans la documentation que vous avez vue ?

CG: Oui. Au début, il a étudié les poissons, la truite, qui se déplace contre le courant, qui remonte des chutes.

DW: Il semble que Schauberger a vu qu’il y avait une sorte d’effet anti-gravité, avec la truite et le saumon remontant à la nage une chute de 30 pieds (9m) en glissant simplement vers le haut.

CG: Oui, c’est cela.

DW: Alors avez-vous vu de l’information suggérant que Schauberger était sur la bonne piste, qu’il a vraiment inventé quelque chose de réel ?

CG: Il n’était pas le seul. Il y a eu plusieurs autres scientifiques allemands et polonais qui ont connu des percées très intéressantes, mais cette information a été confisquée et apportée à ces sociétés secrètes.

DW: Est-ce que ces groupes extraterrestres, comme les Dracos et les Agarthiens, ont aidé les Allemands, à un certain moment, afin qu’ils se perfectionnent ou fassent de plus grand progrès sur ce quoi ils travaillaient déjà ?

CG: Oui. Ils avaient déjà commencé à construire des appareils très intéressants, en se basant sur des anciens textes, et les informations qu’ils ont trouvées sur les Vimanas, créant des appareils d’électro-gravité avec un vortex de mercure, une technologie qui annule la pesanteur.

DW: Lorsque vous parlez de vortex au mercure, à quoi faites-vous référence ? À quoi ressemblerait cette technologie si nous la voyions ?

CG: Simplement, ils plaçaient du mercure dans un cylindre de verre, ils le faisaient tourner à des vitesses extrêmement élevées et…

DW: Comme un anneau, un anneau de verre ?

CG: Dans un cylindre de verre.

DW: Oh, un cylindre vertical.

CG: Exact.

DW: OK.

CG: Ou quelque chose dans une…

DW: Une sphère ?

CG: Une sphère. Mais habituellement c’était dans un cylindre. Et ensuite, à partir du haut et du bas, ils le faisaient tourner à des vitesses très élevées et appliquaient ensuite un très haut voltage.

DW: Et cela entraînait l’anti-gravité ?

CG: Oui, ensuite ils ont commencé à faire une contre-rotation avec des plaques de cuivre… il les fallait aussi.

DW: Dans un des livres que j’ai lu, il est question de ce vaisseau en forme de ‘Cloche’, son titre est ‘The Hunt for Zero Point’ (la chasse au point zéro) par Nick Cook. Il a vraiment fait beaucoup de recherches vraiment originales à ce sujet. Selon vos connaissances, à quel moment le premier vaisseau ‘Cloche’ a-t-il été construit et est devenu opérationnel, au moins ils en ont obtenu un certain effet ?

CG: Je ne suis pas certain. Je ne peux pas vraiment me rappeler les dates exactes et les détails de ce que j’ai lu. Ils ont fait cela au début des années 40. Je me souviens avoir vu quelques rapports concernant la ‘Cloche’. Je me souviens qu’il y en avait plusieurs qui étaient amarrées et dont les amarres ont lâché et le vaisseau a disparu.

DW: Vraiment ?

CG: Et il y en a eu d’autres. C’était un processus scientifique. Et, soi-disant, il y a eu quelques scientifiques qui sont morts parce qu’ils étaient trop près. Et il y a eu quelques explosions. Ils ont eu beaucoup de problèmes au démarrage.

DW: Y avait-il de petites hélices qui faisaient tourner le mercure à l’intérieur du cylindre ? Comment le faisait-il tourner ?

CG: D’après ce que j’ai compris, il y avait un câble électrique énorme qui était raccordé au cylindre et qui fournissait l’électricité à des moteurs qui tournaient à très grande vitesse, et cela faisait tourner le mercure. Et une chose intéressante est arrivée, quelque chose dont ils se sont occupés plus tard, c’est qu’ils ont découvert qu’une forte charge électrique… je veux dire une énorme charge électrique… appliquée au mercure pouvait le transformer en or.

DW: Vraiment ? Comme de l’alchimie ?

CG: Comme de l’alchimie. Et ces cylindres, ces cylindres de verre, qui gardaient le mercure… cela se transformait en or, semblable à du corail. Et pour eux, c’était un problème. Créer de l’or leur causait des problèmes.

DW: Pourquoi ? Quelle importance ? Ne voulaient-ils pas avoir de l’or ?

CG: Non, ils avaient besoin d’un métal ‘golem’, un métal liquide qui resterait liquide même soumis à de hautes températures, à de très grandes vitesses de rotation et qui conduirait l’électricité longtemps, sans se transmuter. Ils ont finalement fabriqué un métal liquide différent.

DW: Mais qu’arriverait-il au vaisseau s’il commençait à se changer en or ?

CG: Il deviendrait instable et s’écraserait.

DW: Vraiment ? C’est très intéressant. Est-ce que les Dracos ou les Agarthiens les aidaient directement, pour que ce vaisseau ‘Cloche’ fonctionne mieux, pour résoudre le problème de l’or, par exemple ?

CG: Oui. Ce fut après qu’ils aient atteint un certain niveau d’accomplissement technologique et après des relations diplomatiques constantes avec ces deux groupes, qu’ils ont commencé à recevoir de l’aide scientifique sous la forme d’agents de liaison qui les aidaient, un peu comme des échanges scientifiques. Et après la mise au point d’un vaisseau à anti-gravité stable, efficace, ils ont commencé à former de plus en plus une société en sécession avec la dictature allemande, avec les dirigeants allemands, et ont commencé à garder de plus en plus de choses secrètes et à se comporter de manière indépendante.

DW: Vous dites donc que ce n’étaient pas forcément des Nazis ?

CG: Non.

DW: C’est plutôt les sociétés occultes allemandes, secrètes ?

CG: Exact, ces sociétés secrètes ont fini par créer le nazisme.

DW: Mais le nazisme s’est séparé d’eux d’une certaine façon, il ne correspondait pas à ce qu’ils voulaient ?

CG: Je suppose. C’était plutôt un gouvernement traditionnel, à contrôler les gens. Ils étaient plus intéressés à démarrer leur propre civilisation sécessionniste qui n’avait rien à voir avec aucun groupe, ils voulaient avoir leur propre civilisation, leur propre espèce dominante, leur propre programme spatial. Ils avaient des idées élevées.

DW: Dans ‘The Hunt for Zero Point’, Nick Cook, lors de ses recherches sur le vaisseau ‘Cloche’, a dit que le nom de code nazi pour le projet était Chronos, ce qui signifie temps. Et il a dit dans ce livre – en se basant sur des documents qu’il avait pu trouver – qu’apparemment le temps a commencé à devenir bizarre, lorsqu’ils ont commencé à jouer avec tout cela. Avez-vous déjà vu une information similaire ?

CG: Oui, lorsque vous jouez avec la technologie d’électro-gravité, avec le temps et l’espace, le voile entre eux s’amincit. Alors vous commencez à avoir des anomalies.

DW: Quel serait l’exemple d’une anomalie ?

CG: Eh bien, une telle anomalie pourrait être que vous pourriez voyager… chaque fois que vous voyagez à une certaine vitesse, non seulement vous traversez une distance, vous voyagez aussi dans le temps. Et s’ils créent une situation où ils sautent d’un endroit à un autre vraiment très rapidement, non seulement ils sautent dans l’espace, mais ils voyagent aussi dans le temps.

DW: Wow !

CG: Donc, cela commençait à devenir flou, le voile temps/espace commençait à se brouiller.

DW: Bon, nous arrivons à la fin du temps prévu pour cet épisode. Mais je pense que nous devons continuer cette discussion. Parce que nous n’avons pas vraiment parlé de la façon dont ces sociétés occultes allemandes se sont retrouvées dans l’espace. Et je veux rester sur ce sujet. Alors, à la prochaine occasion, nous reprendrons cette discussion très intéressante et nous l’amèneront vraiment dans le cosmos et nous obtiendrons des informations dont, jusqu’à ce que je vous rencontre, je n’avais jamais vraiment entendu parler. Cela fait partie du matériel d’informateur gardé le plus fermement au secret. Même les initiés qui savent vraiment de quoi ils parlent, ne veulent pas parler de cela. Mais tout sera dit durant ces émissions. Parce que, comme vous l’avez dit, l’Alliance veut que tout cela soit connu. Et c’est un grand honneur de vous avoir ici, pour pouvoir commencer à faire connaître de plus en plus l’histoire étouffée de notre 20éme siècle. Alors Corey, à nouveau, je vous remercie d’être ici. Je suis très content que vous ayez décidé de faire cela avec nous.

CG: Merci.

DW: D’accord.

 

(Traduction Michelle / Rev. J-L)

 
 

Sources :

https://www.gaia.com

https://eveilhomme.com/2018/11/26/divulgation-cosmique-saison-2-episode-1-le-contact-est-etabli/

Pin It on Pinterest

Partager

Partage cet article avec tes amis!