Retournement de Situation : L’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) Condamne les Confinements liés au Coronavirus, qui ne font que “Doubler” la Pauvreté dans le Monde

15 Oct, 2020 | Actualité, Éxopolitique, PSS et Divulgation | 0 commentaires

Le représentant du Royaume-Uni à l’Organisation mondiale de la santé (OMS) a condamné le confinement massif pratiqué pour lutter contre les coronavirus, et de mettre fin à la “terrible catastrophe mondiale” provoquée par l’effondrement de l’économie mondiale.

Le Dr David Nabarro, de l’OMS, a lancé un appel aux dirigeants du monde entier samedi, leur disant de cesser “d’utiliser le confinement comme principale méthode de contrôle” du coronavirus.

Il a affirmé que la seule chose que le confinement avait accomplie était la pauvreté – sans aucune référence à des vies potentiellement sauvées.

Ceci est en contradiction directe avec le chef de l’Organisation mondiale de la santé, Tedros Adhanom Ghebreyesus, qui, dès le mois d’avril, avait apporté tout son soutien aux mesures de confinement, et avait même mis en garde contre leur levée prématurée, comme l’a rapporté Breitbart News.

Puis, en août, Tedros a félicité plusieurs gouvernements nationaux, dont le Royaume-Uni, la France, la Corée du Sud et l’Allemagne, pour avoir “utilisé tous les outils à leur disposition pour faire face à tout nouveau pic”, y compris les confinements régionaux.

S’adressant à Andrew Neil du magazine Spectator, le Dr Nabarro a déploré l’effondrement de l’industrie internationale du tourisme et a affirmé que les niveaux de pauvreté et de malnutrition infantile dans le monde allaient “doubler” d’ici 2021.

Je tiens à le répéter : L’Organisation mondiale de la santé ne préconise pas le confinement comme moyen principal de contrôle de ce virus“, a déclaré le Dr Nabarro.

Au contraire, le Dr Nabarro préconise une nouvelle approche pour contenir le virus.

Et donc, nous lançons un véritable appel à tous les dirigeants du monde : arrêtez d’utiliser le confinement comme principale mesure de contrôle. Développez de meilleurs moyens pour y parvenir. Travaillez ensemble et apprenez les uns des autres.

L’interview du Dr Nabarro a eu lieu quelques heures seulement après une autre recommandation de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) invitant les pays à éviter le confinement en raison des conséquences néfastes qu’il entraîne pour toute une série de facteurs nationaux.

L’expert en situations d’urgence de l’Organisation mondiale de la santé a déclaré vendredi que les autorités devraient essayer d’éviter de “punir” les confinements, faisant écho aux déclarations de la ville chinoise de Wuhan, où le virus a été identifié pour la première fois, selon lesquelles le remède utilisé pour lutter contre le coronavirus était pire que la maladie.

Traduction : Les habitants de Wuhan disent que le confinement anti coronavirus de la ville a causé un grave “traumatisme” à l’économie de la ville et à la psyché collective de ses habitants.

 

Mike Ryan s’exprimait lors d’une réunion d’information à Genève, le lendemain du jour où l’Organisation mondiale de la santé a fait état d’une augmentation record en une journée des cas de coronavirus dans le monde, le total ayant augmenté de 338 779 en 24 heures, sous l’effet d’une vague d’infections en Europe, comme le rapporte Reuters.

Ce que nous voulons essayer d’éviter – et parfois c’est inévitable et nous l’acceptons – mais ce que nous voulons essayer d’éviter, c’est ces confinements massifs qui sont si préjudiciables aux communautés, à la société et à tout le reste“, a-t-il déclaré.

L’alternative est que chacun puisse continuer à vivre sa vie tout en prenant les précautions nécessaires, car les personnes les plus exposées au coronavirus, telles que les personnes âgées et les malades chroniques, seraient protégées.

Son message est opportun. Lors d’une première mondiale, un certain nombre d’experts de la santé du monde entier se sont réunis pour demander la fin des confinements de coronavirus plus tôt cette semaine.

Ils ont créé une pétition, appelée la déclaration de Great Barrington, qui affirme que les confinements causent des “dommages irréparables”.

En tant qu’épidémiologistes des maladies infectieuses et scientifiques de la santé publique, nous sommes très préoccupés par les effets néfastes sur la santé physique et mentale des politiques actuelles de COVID-19, et nous recommandons une approche que nous appelons la protection ciblée“, lit-on dans la pétition.

Les politiques de confinement actuelles ont des effets dévastateurs sur la santé publique à court et à long terme.

La pétition a reçu jusqu’à présent 12 000 signatures (Ndt: à la date de publication de cet article, on en compte 218 700).

Elle a été rédigée par Sunetra Gupta de l’Université d’Oxford, Jay Bhattacharya de l’Université de Stanford et Martin Kulldorff de l’Université de Harvard.

 
 

Sources :

https://www.breitbart.com/health/2020/10/11/backflip-w-h-o-condemns-coronavirus-lockdowns-just-doubling-global-poverty/

Traduit par : LaGazettedeGaia

https://lumieresurgaia.com/loms-retourne-sa-veste-et-denonce-les-confinements-covid-2/

Pin It on Pinterest

Partager

Partage cet article!