Réaliser l’Alchimie en Soi : Se Débarrasser de l’Ancien pour laisser place au Nouveau

5 Juil, 2019 | Développement Personnel, Éveil et Spiritualité | 0 commentaires

Afin de réaliser l’alchimie dans notre vie, la première étape est d’identifier le mental/ego et de s’en dissocier. Il s’agit ici de se désidentifier d’une part de ce dialogue permanent qui a lieu en nous et d’autre part de ces notions de bien ou de mal que notre mental à apposé sur toute chose au travers sa capacité de jugement.

 

 

Qu’est ce que le mental/ego?

En bref, car ce n’est pas le sujet de cette article, le mental est cette petite voix que l’on entend en nous, et parfois malgré nous (c’est dans ces cas là qu’il est le plus facilement identifiable), qui a la capacité d’émettre un jugement sur chaque chose, situation ou événement. Un jugement malheureusement totalement manipulé ou influencé par notre société, une société davantage axée sur le profit et le contrôle que sur l’humain.

Chaque choix que nous croyons avoir fait dans notre vie est en réalité dicté, ou fortement influencé, par une mode sociétale totalement arbitraire et éphémère ou une convention sociale imposée et influencé par le vécu propre à chacun.

À notre naissance, les notions de bien et de mal ou de beau et de moche nous sont encore inconnues, c’est par l’éducation et le conditionnement que ces notions nous apparaissent avec le temps comme étant « normales » pour finalement totalement se les approprier et devenir nos propres opinions ou préférences.

L’ego, quant à lui, est cette identité issue de l’ensemble des jugements effectués par notre mental au cours de notre vie. Cette ensemble de choix que nous avons fait, ou cru faire, et qui forge notre « propre » identité fictive.

L’ego découle donc du mental, il est en quelque sorte l’identité du mental. Il est le résultat de nombreuses années d’identification à celui-ci.

 

Si le mental/ego est notre « identité », alors pourquoi s’en dissocier?

Car même si le mental est un merveilleux outil d’analyse et de mémorisation, il est responsable de toute nos souffrances qu’elles soient émotionnelles ou même physiques (souffrance physique : résultat d’une souffrance émotionnelle – encore non manifestée – non traitée et qui finit par se manifester dans notre réalité physique sous la forme de maux ou maladie au sein notre corps physique).

Lorsque vous souffrez émotionnellement, posez vous la question : Quelle est la pensée sous-jacente à cette souffrance ?

Identifiez la pensée qui est la cause de cette souffrance émotionnelle à cet instant car il y’en a toujours une.

Ensuite, posez vous cette deuxième question : Que serais je sans cette pensée?

La réponse est simple : sans cette pensée, qui est la cause de votre mal, la souffrance émotionnelle cesserait tout simplement d’exister car elle n’aurait plus de raison d’être.

La douleur émane toujours d’une pensée auto-destructrice qu’on a pris pour vraie, une pensée dont on a fait notre croyance; une pensée a laquelle on a accordé notre confiance et notre foi.

Donc une fois dissocié du mental, je peux ainsi me dissocier de toute souffrance qui en découle. Je prend conscience que ces souffrances ne sont pas réellement les miennes mais que j’ai simplement cru qu’elles l’étaient.

 

À partir du moment où ce mental/ego est mis au grand jour ou démasqué, il nous est alors possible de transcender notre réalité. Autrement dit de nous débarrasser de l’ancien, ces situations qui nous semblaient immuables jusqu’ici ou se répéter dans nos vies de manière incontrôlable, et laisser ainsi place au nouveau, soit manifester enfin nos réels désirs plutôt que de rester victime de notre passé, nos peurs, traumatismes ou rancunes non traités.

 

 

Si ma souffrance émane des pensées, alors d’où émanent ces pensées ?

Comprendre le fonctionnement du cerveau

Le cerveau est uniquement un outil comme l’est vos jambes, vos bras ou vos doigts.

De la même manière que vous ne laisseriez pas vos jambes choisir votre destination, vous ne devriez pas laisser votre cerveau vous guider dans vos choix de vie. Il s’agit d’une machine qui n’a pas la capacité de connaitre vos réels désirs mais seulement ceux qui lui ont été inculqués ou enseignés, de manière subjective ou non (divertissements – éducation – publicités – informations…).

Autrement dit, si l’on apprend à votre cerveau qu’une chose est « bien », alors il la convoitera. C’est l’objectif ou le but du marketing si élogié et plébiscité dans notre société moderne; créer le besoin.

On se sert de votre mental, facilement manipulable, pour contrôler et orienter votre opinion, votre jugement, vos choix ou encore vos préférences.

« Une manipulation mentale ou manipulation psychologique est — en psychologie — une méthode délibérément mise en œuvre dans le but de contrôler ou influencer la pensée, les choix, les actions d’une personne, via un rapport de pouvoir ou d’influence. Les méthodes utilisées faussent ou orientent la perception de la réalité de l’interlocuteur en usant notamment d’un rapport de séduction, de suggestion, de persuasion, de soumission non volontaire ou consentie. » – Source : Wikipedia

 

Ensuite, il est nécessaire de comprendre que le cerveau est un récepteur et non un émetteur.

Au même titre qu’une station radio capte une onde électromagnétique ou une émission de radio en fonction de la fréquence sur laquelle elle est réglée, votre cerveau n’a pas la capacité de créer vos pensées mais plutôt de capter des pensées, que vous croyez être les vôtres, en accord avec vos vibrations ou votre fréquence vibratoire. Ainsi les personnes positives – de haute vibration – auront tendance a capter des pensées plus positives ou ayant une fréquence vibratoire plus haute. Le principe est le même pour les personnes dites négatives qui attireront à elles des pensées de plus basse fréquence.

En réalité, toute pensée est issue de la source (dieu – l’univers…), elles représentent l’information non manifestée qui existent dans cette océan invisible d’information que les scientifiques appellent « vide ».

Ce n’est pas parce que on ne les voit pas qu’elles ne sont pas là. Nous sommes incapable de voire le wifi tout en sachant pertinemment qu’il existe.

En effet, Le spectre électromagnétique représente la répartition des ondes électromagnétiques connues en fonction de leur longueur d’onde, de leur fréquence ou bien encore de leur énergie. Et dans ce spectre on peut tout de suite remarquer que ce que nous appelons lumière (ce que nos yeux perçoivent) n’est en fait qu’une minuscule partie du spectre électromagnétique qui s’étend en gros de 0,4 à 0,8 micromètres (µm).

Ces pensées ne sont pas les nôtres, elles nous traversent simplement. De la même manière qu’une vague traverse l’océan, ces pensées naissent puis meurent en nous, mais seulement si l’on est disposé à les laisser s’en aller au lieu de les retenir en nous en les nourrissant par notre attention et notre énergie (en y associant une émotion).

 

C’est dans cette pratique que l’on retrouve cette discipline que l’on nomme médiation. Il s’agit de la capacité à se positionner en tant qu’observateur vis-à-vis des pensées et émotions qui nous traversent sans s’identifier à elles.

En d’autres mots laisser les pensées et émotions vous traverser seulement en les observant, afin de laisser cette énergie (sous forme de pensées ou d’émotions) disparaitre de la même manière qu’elle est apparue, au lieu d’émettre une résistance face à elles ce qui ne fera que les nourrir et les maintenir en vous plus longtemps.

Votre attention agit de la même manière sur vos pensées qu’une résistance électrique, dans un circuit électrique, qui s’opposerait au passage d’un courant électrique pour le ralentir, tout en dissipant de l ‘énergie (émotion) sous forme de chaleur.

En d’autres termes, en vous opposant au flux d’énergie qui vous traverse, sous forme de pensées et d’émotions, alors vous ne ferez que le ralentir et le retenir ou maintenir en vous, tout en perdant votre énergie.

À terme, la médiation permet à celui qui la maitrise totalement d’avoir un total contrôle sur ces pensées et émotions. Il ne s’agit pas de devenir un robot sans aucunes pensées ni émotions mais bien de choisir les pensées sur lesquelles nous voulons porter notre attention et que nous souhaitons nourrir ainsi que les émotions que nous désirons ressentir.

Nous comprenons alors que nos émotions n’ont jamais été une conséquence de l’extérieur mais bien totalement indépendantes de celui-ci. Nous comprenons que les pensées ne sont en réalité que des idées ou informations qui nous traversent sans avoir besoin de s’y attacher et parmi lesquelles nous avons désormais le choix de choisir en les nourrissant par notre attention (si elles servent notre évolution) ou au contraire en les laissant nous traverser et s’en aller (si elles contribuent à notre involution).

Dès lors nous quittons ce rôle de victime dans lequel nous étions enfermé, de manière illusoire, pour reprendre notre véritable place ou pouvoir en tant que créateur de notre propre vie et co-créateur du monde qui nous entoure.

 

 

De quelle manière ces pensées et émotions peuvent-elles avoir un impact si significatif sur nous jusqu’a façonner notre vie et notre corps?

L’ADN contient toute l’information génétique, appelée génome, permettant le développement, le fonctionnement et la reproduction des êtres vivants. Jusqu’ici, les chercheurs affirmaient que seulement 2% de notre ADN avait une fonction biologique importante ou était responsable de l’ensemble de votre corps et de ses capacités, en passant par la couleur de vos cheveux jusqu’aux maladies que vous pourriez ou non développer au cours de votre vie.

Toujours d’après les scientifiques, le reste de notre ADN, qui représente 98% de celui-ci, ne servirait à rien. Il s’agit d’ADN non codant ou ADN intergénique, parfois appelé improprement ADN poubelle ou ADN satellite (junk DNA en anglais), qui désigne l’ensemble des séquences du génome qui ne sont pas traduites en protéines.

Aujourd’hui, des récentes recherches menées par des scientifiques russes démontrent que cette ADN « poubelle » est en réalité de l’ADN programmable capable d’emmagasiner des informations. Ce sont ces informations qui vont modeler notre corps, et les lois physiques qui semble le régir, jusqu’a influer sur nos vies et le monde qui nous entoure aussi bien au niveau individuel que collectif.

Lien article : https://lagazettedegaia.com/les-scientifiques-prouvent-que-ladn-peut-etre-reprogramme-par-nos-propres-mots/

Ces informations stockées dans la majeure partie de notre ADN (98%) et qui nous façonnent nous et notre réalité, ou celle dans laquelle on évolue, sont le fruit de l’ensemble des pensées et émotions dont nous avons fait nos croyances.

Nos croyances sont en fait le mariage ou l’union de nos pensées et de nos émotions. 

Ce que cela nous apprend donc, c’est que nos croyances (pensées + émotions) crées notre réalité (nos expériences, notre vie et notre corps).

Gregg Braden explique, dans ses conférences et ses livres, que la croyance est ce qui transforme les infinies possibilités, existantes au niveau quantique, en atomes ou matière.

Lien conférence en français : https://lagazettedegaia.com/gregg-braden-la-divine-matrice/

Il nous apprend que la croyance est un code qui permet de transformer l’ensemble des possibilités possibles et infinies qui existe déjà au niveau quantique (information non manifestée contenue dans le « vide »), en réalité.

Pour donner vie à l’une de ces possibilités ou choisir parmi elles, nous utilisons nos pensées mariées à nos émotions qui vont créer un sentiment dans notre coeur (pensées + émotions = sentiment).

En fait, lorsque nous entretenons une PENSÉE dans notre esprit, nous l’alimentons et nous lui donnons vie jusqu’a devenir un SENTIMENT, un sentiment inspiré par des pensées de PEUR ou d’AMOUR; c’est l’ÉMOTION.

 

De quelle manière nos sentiments créent-ils notre réalité?

Le champs, qui maintient le tout, est fait d’énergie magnétique et électrique. Ainsi si l’on change l’énergie électrique et magnétique, on change l’atome ou la matière.

L’organe qui produit le plus grand champs d’énergie électrique et magnétique est le COEUR: le centre des SENTIMENTS.

Effectivement, le champs électrique du coeur est 100 fois plus puissant que celui du cerveau et le champs magnétique du coeur peut être jusqu’à 5000 fois plus puissant que celui du cerveau.

Ce que nous appelons SENTIMENT et que nous ressentons crée en fait des champs électriques et magnétiques dans votre coeur, qui changent notre corps et notre monde.

C’est ainsi que nos CROYANCES créent notre monde et la matière.

Ainsi, c’est en changeant nos croyances que l’on pourra changer ou modifier notre réalité.

C’est là que la majeure partie de notre ADN qui est programmable, découvert par les scientifiques russes, nous dévoile tous son potentiel. Nous avons la responsabilité de choisir nos pensées et nos émotions. Non pas celles qui nous traversent de manière involontaire, mais bien celles que nous choisissons de nourrir! Ces pensées auxquelles nous choisissons de donner vie par notre attention pleine et entière.

Pour façonner notre vie, nous devons choisir l’information que l’on souhaite garder et celle dont on souhaite se débarrasser, par la pratique de la méditation d’une part, ainsi qu’en apprenant à diriger ou contrôler notre attention. 

 

C’est par ce processus qu’on peux réaliser l’alchimie en soi dans un premier temps pour finalement la voir s’opérer tout autour de soi et se manifester dans la matière.

Durant cette « évolution », ne pas s’étonner ou être découragé de voir des situations « difficiles » qui réveillent en nous de vieilles blessures émotionnelles, des peurs ou des craintes, se représenter dans nos vies de manière virulente.

Il s’agit ici d’une bienveillance de l’univers qui vous offre la possibilité de régler ou soigner tout ce qui vous empêche encore de manifester vos réels désirs.

Ces mémoires ou blessures, tiennent généralement leurs origines de chocs émotionnels vécus, et représentent l’ensemble des obstacles que vous avez placés vous même sur votre route, de manière inconsciente, et qui font encore barrage à la réalisation de vos rêves.

Imaginez vos désirs comme l’arrivée d’un chemin de parcours. Si l’univers ne vous pointe pas du doigt tous les obstacles présents sur votre route alors vous ne pourrez jamais les franchir un par un pour finalement atteindre la ligne d’arrivée tant désirée.

La manière qu’il a de vous montrer ces obstacles est de vous confronter à vos émotions mal gérées en vous faisant revivre un même scénario – celui à l’origine de votre mal – avec un décor et des personnages différents.

Il est question dans ce cas de lâcher prise : d’arrêter de réagir de la même manière en reproduisant les mêmes schémas destructeurs (peurs – émotions négatives – pensées négatives – souffrance)

L’univers souhaite vous faire prendre conscience que la souffrance vécue lors d’une situation, telle qu’elle soit, n’est pas la cause mais plutôt la conséquence de vos anciennes blessures ou douleurs émotionnelles.

Car c’est seulement en prenant conscience, par vous-même, qu’aucune cause extérieure ne peut-être responsable des émotions ou sentiments que vous faites naitre en vous que vous pourrez désormais choisir de ne plus revivre ces émotions destructrices et de ne plus nourrir les pensés négatives qui y sont associées.

En réalité, cette souffrance est ressentit uniquement par vous et crée seulement par vous, et rien ni personne n’a le pouvoir de la faire naitre en vous.

Cette souffrance ressentie représente en quelque sorte le miroir de vos vieilles blessures ou traumatismes intérieurs qu’il vous reste encore à soigner par des sentiments tel que l’amour, le pardon ou encore la compassion, et non pas en essayant de changer la situation extérieure ou les personnes qu’on croit à tort en être la cause. 

Lorsque vous voyez un bouton sur votre visage dans le miroir, traitez-vous le miroir?

 

Pour résumer, afin de se délester de ces mauvaises informations ou croyances limitantes, il est important d’arrêter de réagir (re-agir) de la même manière face aux situations que vous ne souhaitez plus voire se reproduire dans vos vies et qui ne manqueront pas de se représenter puisqu’elles sont la manifestation de vos anciennes croyances.

Il s’agit ici de la libération de vos anciens schémas auto-destructeur – croyances limitantes – peurs – rancunes – ces énergies de basses fréquences qui vous maintiennent dans une sorte de roue karmique (ce que j’envois à l’univers me reviens) et qui engendre des schémas répétitifs négatifs dans vos vies. Des situations qui ne cesseront de se produire dans votre vie, en vous représentant le même scénario (ou même message), encore et encore, avec un décor et des personnages (ou messagers) différents, jusqu’a ce que vous les laissiez partir en réagissant d’une manière différente. Soit en y apportant des énergies hautes tel que l’amour plutôt qu’en nourrissant ces énergies basses par d’autre énergies de basses fréquences; toujours plus de colère, de peur, de ressentiment ou de rancune. En fait, ces émotions lourdes vous maintiennent dans le passé et vous empêche de laisser place à un avenir radieux; celui dont vous rêvez.

 

 

C’est par la pratique d’une méditation permanente, et au quotidien, que s’opère cette libération :

L’art de méditer de manière permanente ne consiste pas à faire taire ses pensées mais plutôt à les observer tel les vagues d’un océan – un va-et-vient mental – sans y accorder une attention ou une foi particulière; simplement observer.

Laisser ce va-et-vient naturel et continu des pensées s’opérer de manière fluide sans s’y opposer – en s’identifiant à l’une d’entre elles – afin de laisser les énergies circuler librement en vous tel une respiration. Observer seulement le déroulement de ce flot naturel d’un point de vue extérieur sans l’entraver par votre attention ou tout autre émotion lourde tel que la colère, la peur, l’angoisse etc…

 

Enfin, c’est en dirigeant notre attention, ou pensées sur nos désirs plutôt que sur nos problèmes, nos craintes ou nos peurs, et en l’associant à des émotions positives tel que la joie, l’amour et la gratitude que nous ouvrons la porte à cet avenir radieux tant attendu et à la réalisation de nos rêves. Ces pensées judicieusement dirigées associées aux émotions adéquates créeront les sentiments voulus et nécessaires à la manifestation de vos réels désirs.

 

Pin It on Pinterest

Partager

Partage cet article avec tes amis!