Q-Anon : Vue d’Ensemble pour les Sceptiques

21 Août, 2020 | Actualité, Éxopolitique, PSS et Divulgation | 0 commentaires

Voici une video de Alexis Cosette, qui anime l’émission Radio Quebec, qui explique très bien qui est Q, le personnage énigmatique à l’origine du mouvement Q-Anon.
 

 
 

En peu de mots, il s’agit d’un personnage mystérieux qui a commencé à publier des posts sur une plateforme non censurable (4chan) concernant un complot international qui essayait de mettre la main sur le poste du Président des États-Unis en faisant tomber Donald Trump. Le but de ce complot serait d’instaurer un gouvernement mondial qui serait sous le contrôle de trois entités (Rothschild, Soros, Dynastie saoudienne) qui représentent à eux trois l’État Profond.

Q prétendait travailler avec le Président des États-Unis et l’armée américaine, avec un niveau d’accès Q sur les dossiers confidentiels (Q clearance). Voici ce que nous dit Wikipedia concernant Q clearance :

L’autorisation Q ou l’autorisation d’accès Q est l’habilitation de sécurité du ministère de l’Énergie (DOE) requise pour accéder aux données restreintes Top Secret, aux données anciennement restreintes et aux informations de sécurité nationale, ainsi qu’aux données restreintes secrètes… 

Une autorisation Q équivaut à une autorisation Top Secret du Département de la défense des États-Unis…

Toute personne possédant une autorisation Q active est toujours classée comme occupant un poste critique-sensible à la sécurité nationale (niveau de sensibilité 3). De plus, la plupart des titulaires autorisés par Q auront des responsabilités collatérales les désignant comme le niveau 4: personnel sensible à la sécurité nationale. Ces deux désignations étant les niveaux de sensibilité aux risques les plus élevés, les occupants de ces postes ont une responsabilité extraordinaire…
” – Extrait traduit de wikipedia : Q clearance

Très vite, d’autres anonymes ont commencé à suivre Q et le mouvement Qanon a vu le jour (Q + anonymes, à ne pas confondre avec « Anonymous » qui a été infiltré et qui a changé de camps depuis sa création). Actuellement, Q publie ses posts sur 8kun mais de nombreux sites les partagent également. Vous trouverez les posts de Q en français en cliquant ici

Le mouvement est largement traité de “complotiste” par les médias traditionelles depuis son apparition sans pour autant apporter une seule preuve étayant leurs accusations.

 

Depuis octobre 2017 où les premiers posts ont apparu, les « anons » (suiveurs de Q) ont demandé des preuves de nombreuses fois sur le fait que Q travaille avec le Président américain. Q a fourni des preuves régulièrement mais il s’agissait toujours des preuves indirectes (posts synchronisés avec Trump, demander à Trump de faire des Tweets avec des mots-clés bien spécifiques…). De plus en plus de personnes ont commencé à suivre Q mais beaucoup avaient encore des doutes et avaient du mal à croire que Q était qui il prétendait être.

Cela a changé ce 4 juillet, fête nationale du Jour de l’Indépendance, quand le Général Flynn a publié une vidéo sur son compte Twitter dans laquelle il prononce la phrase fétiche de Q qui est devenue le slogan du mouvement Q-Anon : “Where We Go One We Go All” (WWG1WGA), en marquant son message avec un hashtag QAnon. (regardez surtout le petit bout, de 00:44 à la fin)
 

 
En d’autres termes, l’ancien conseiller à la sécurité nationale des États-Unis et Général 3 étoiles (qui a le soutien total du Président américain) vient de s’associer à Q (et donc à un mouvement soi-disant complotiste), un anonyme mystérieux qui parle d’un complot global qui a pour objectif de créer un Nouvel Ordre Mondial (N.O.M) avec en tête un gouvernement mondial sous le contrôle total de 3 entités (Rothschild, Soros, Dynastie saoudienne).

Le Général Flynn est un Général 3 étoiles que Trump avait choisi pour le post de conseiller à la sécurité nationale. Si vous lisez l’article Wikipedia du Général Flynn, vous constaterez qu’il a été un personnage très important de l’armée américaine. Le Général Flynn a en sa possession des informations pouvant faire tomber de nombreuses têtes et détruire une bonne partie de l’état profond définitivement.

Écoutons ce que dit « K. T. » McFarland, conseillère adjointe à la sécurité nationale sous Michael Flynn pendant les quatre premiers mois de l’administration Trump.
 

 

« K. T. » McFarland est un ancien fonctionnaire du gouvernement américain et commentateur politique. Elle a été conseillère adjointe à la sécurité nationale sous Michael Flynn pendant les quatre premiers mois de l’administration Trump.

 
 

L’élection de Donald Trump est venu détruire les plans de l’État Profond qui s’est alors fixé pour objectif de faire taire le Général Flynn et de destituer Donald Trump en créant une fausse histoire de collusion avec la Russie. Le Général a dû démissionner et avait été mis à l’écart, jusqu’à ce que l’affaire Obamagate explose.

Aujourd’hui, le Général est libéré et Trump est exonéré. Le département de justice américain a clarifié cette situation en déclassifiant des documents qui blanchissent définitivement les deux hommes. Curieusement, la Cour des Appels refuse de blanchir le Général Flynn malgré le fait qu’ils n’ont plus rien contre lui ce qui empêche encore le Général Flynn pour l’instant de rejoindre le gouvernement de Trump (comme Q a laissé sous-entendre de nombreuses fois – exemple post 4506).

 
 

Très récemment, le président Donald Trump s’est vu questionné par une journaliste sur Q et son mouvement QAnon. Bien que ces réponses restent évasives et qu’il ne prétend pas connaitre suffisamment le sujet, il ne nie néanmoins pas la “théorie” prônée par Q et ses adeptes. Et on peut se demander si cette question n’était pas préméditée (peut-être pour initier davantage le public au mouvement Q-Anon et sur ce qui se joue dans l’ombre?)
 

 

 
 

Sources : https://www.dissept.com/les-doutes-concernant-q-sen-volent/

Ajouts : LaGazettedeGaia

Pin It on Pinterest

Partager

Partage cet article!