Plusieurs Pays Signalent que des Kits de Test, des Équipements de Protection et des Dispositifs Médicaux qui leur ont été Fournis pour Combattre le COVID-19 sont Contaminés par le Coronavirus

10 Avr, 2020 | Nutrition et Santé | 0 commentaires

Dans un contexte des plus choquants, plusieurs pays ont signalé que les kits de test, les équipements de protection et les dispositifs médicaux qui leur ont été envoyés pour combattre le COVID-19 se sont eux-mêmes révélés contaminés par le Coronavirus. Pendant ce temps, aux États-Unis, le laboratoire autorisé à fabriquer des kits de dépistage du coronavirus s’est avéré lui-même contaminé par le coronavirus. Alors que les services secrets ont lancé une guerre mondiale de renseignements sur les fournitures médicales liées au coronavirus, la contamination généralisée des kits de dépistage du coronavirus est très préoccupante.

 
 

Le Royaume-Uni Découvre des Kits de Test Contaminés par le Coronavirus

La semaine dernière, le Royaume-Uni a révélé que des composants essentiels du kit de dépistage du coronavirus que le gouvernement britannique avait commandé à l’étranger étaient contaminés par le coronavirus lui-même ! Le lundi 30 mars 2020, les laboratoires du Royaume-Uni ont été avertis que la livraison des “sondes et des amorces” serait retardée.

Il a été rapporté que les kits de test ont été envoyés de Chine et qu’ils se sont révélés contaminés par le coronavirus lorsqu’ils ont été étudiés par une société basée au Luxembourg, Eurofins Scientific.

Eurofins a admis la contamination en déclarant :

Nous sommes conscients que des contaminations de la nature que vous avez mentionnée ont été observées par plusieurs fabricants d’amorces et de sondes dans le monde entier après qu’ils aient produit des contrôles positifs pour le SRAS-COV2. Ces problèmes initiaux peuvent être facilement résolus par des procédures de nettoyage et de ségrégation de la production appropriées.

Pourquoi Eurofins n’est-il pas dénoncé pour une gaffe aussi horrible ? La société a envoyé des kits de tests contaminés par des coronavirus ! Pourquoi ses responsables ne sont-ils pas arrêtés et interrogés au plus haut niveau pour avoir mis des millions de vies en danger?

 
 

Le Curieux Cas de Contamination Non Divulguée dans un Laboratoire Américain

Au début du mois de mars 2020, un scientifique fédéral de haut niveau aux États-Unis et la «Food and Drug Administration» (FDA) du pays ont publié des déclarations choquantes révélant que le laboratoire d’Atlanta du CDC (Centers for Disease Control and Prevention : Centres de contrôle et de prévention des maladies) autorisé à fabriquer les kits de dépistage des coronavirus s’était lui-même révélé contaminé. Le contexte étant que, bien que l’OMS ait expédié ses kits de dépistage des coronavirus dans 57 autres pays, les États-Unis avaient décidé de fabriquer les leurs.

Timothy Stenzel, le directeur du bureau du CDC pour le diagnostic in vitro et la santé radiologique, a été envoyé au laboratoire d’Atlanta le 22 février pour aider à coordonner la réponse de l’administration en matière de coronavirus. Étonnamment, le spécialiste du test a été arrêté à la porte du CDC et a dû attendre toute la nuit, ont déclaré au journal POLITICO deux personnes ayant connaissance de l’épisode. Le scientifique n’a été autorisé à se rendre sur le campus qu’après que des hauts fonctionnaires du ministère de la santé aient négocié son accès lors d’une série d’appels.

Après l’épisode, Stenzel a trouvé des preuves que le laboratoire était contaminé par le coronavirus et l’a signalé au ministère américain de la santé et des services sociaux (HHS). On ignore quels hauts responsables de la santé, dans quelles agences, étaient au courant de la contamination du CDC et quand ils en ont eu connaissance. Le HHS a réuni une équipe de scientifiques extérieurs au CDC et a lancé une enquête sur la question.

 
 

La Course aux Équipements Médicaux

Les gouvernements du monde entier sont engagés dans une course massive aux diagnostics médicaux, aux kits de dépistage, aux traitements et aux efforts de vaccination. GreatGameIndia a documenté la manière dont les gouvernements s’engagent dans des opérations secrètes de renseignement liées aux coronavirus aux plus hauts niveaux de la course pour se procurer des équipements et du matériel de protection, appelés PPE (Protective Equipment Personal : Équipement de Protection Individuelle) dans le langage médical, qui sont en grande pénurie.

Une situation aussi manifestement cauchemardesque, le fait de trouver les kits de dépistage des coronavirus eux-mêmes contaminés par le coronavirus dans des pays comme les États-Unis et le Royaume-Uni, soulève de nombreuses questions non seulement sur le cas spécifique de l’approvisionnement, mais aussi sur les jeux de guerre géopolitiques plus importants qui se jouent au niveau international.

Dans un rapport précédent, GreatGameIndia a révélé comment, en juin 2009, l’Organisation mondiale de la santé (OMS) a constitué un comité d’urgence composé de personnes non divulguées et a déclaré que l’épidémie de H1N1 était une “pandémie”, ce qui a déclenché des obligations d’achat de produits de vaccination provenant de divers pays développés. Ces achats se sont avérés moins nécessaires dans les pays ayant effectué les achats initiaux, mais ont été insuffisants dans les pays les plus touchés qui n’ont pas pu les acheter à temps, ce qui a fait monter en flèche les profits des fabricants de vaccins – tout cela grâce aux manœuvres de certains décisionnaires non divulgués !

 

Nous sommes en pleine guerre des renseignements sur les coronavirus et le rôle des services secrets ne peut être exclu, si l’on garde aussi à l’esprit la façon dont l’OMS a fabriqué une pandémie la dernière fois en 2009.

 
 

Sources :
https://greatgameindia.com/who-is-contaminating-coronavirus-testing-kits/

https://www.telegraph.co.uk/news/2020/03/30/uks-attempt-ramp-coronavirus-testing-hindered-key-components/

https://www.thesun.co.uk/news/11296594/coronavirus-testing-delayed-kits-contaminated-covid19/

https://www.axios.com/cdc-lab-coronavirus-contaminated-6dc9726d-dea3-423f-b5ad-eb7b1e44c2e2.html

https://exoportail.com/plusieurs-pays-signalent-que-des-kits-de-test-des-equipements-de-protection-et-des-dispositifs-medicaux-qui-leur-ont-ete-envoyes-pour-combattre-le-covid-19-sont-contamines-par-le-coronavirus/

Traduction : ExoPortail et LaGazettedeGaia

Pin It on Pinterest

Partager

Partage cet article avec tes amis!