Les Trois Principaux Traitements “Alternatifs” pour le Covid-19 qui ont été Ridiculisés par les Grands Médias

2 Juin, 2020 | Nutrition et Santé | 0 commentaires

Les faits : De multiples traitements “alternatifs” ont montré leur efficacité dans le traitement des patients atteints du COVID-19. Ces traitements ont été ridiculisés et présentés comme étant des faux dans le courant dominant au lieu d’être envisagés et étudiés ouvertement.

 

Réflexion : Pourquoi les traitements de la santé qui ne proviennent pas des grandes entreprises pharmaceutiques sont-ils largement ridiculisés ?

 

Les “vérificateurs de faits” patrouillent sur Internet avec acharnement et censurent une énorme quantité de contenus et un grand nombre de médias spécifiques, tels que Collective Evolution. Les médias grand public, qui sont pour la plupart devenus les porte-parole de l'”establishment”, travaillent en parallèle avec ce ” vérificateur de faits ” et sont devenus un outil pour promouvoir des informations qui ne sont pas vraies ou qui sont très peu fondées tout en ridiculisant tout ce qui menace leur récit. Les connexions des grands médias avec les intérêts particuliers des grandes entreprises et des agences gouvernementales sont assez importantes. Vous pouvez en savoir plus à ce sujet et trouver de nombreux exemples dans un article que j’ai publié précédemment sur ce sujet spécifique et qui est plus détaillé, ici.

Les grands médias ont été dénoncés à de nombreuses reprises pour avoir diffusé des informations erronées et de la propagande. Des exemples de désinformation provenant des médias grand public ne cessent de se multiplier, et il ne fait aucun doute aux yeux de beaucoup qu’ils sont simplement utilisés pour promouvoir un faux récit, et ce depuis longtemps et sur de nombreux sujets différents.

Nous sommes gouvernés, nos esprits sont modelés, nos goûts sont formés, nos idées sont suggérées, en grande partie par des hommes dont nous n’avons jamais entendu parler. C’est une conséquence logique de la façon dont notre société démocratique est organisée. … Ce sont eux qui tirent les fils qui contrôlent l’esprit public.” – Edward Bernay’s (Propagande 128)

Le dernier exemple en date de manipulation de notre perception concerne les traitements alternatifs pour le nouveau coronavirus qui semblent avoir généré un certain succès, du moins suffisamment pour justifier une enquête conjointe par plusieurs pays et organisations de la santé. Au lieu de cela, le ridicule est instantanément généré par les grands médias, et le doute sur ces traitements alternatifs s’ensuit. Cela me semble être une stratégie commerciale très intelligente.

Ce qui est encore plus alarmant, c’est le fait que les plus grands épidémiologistes, scientifiques et médecins du monde sont désormais bloqués sur YouTube et d’autres plateformes de médias sociaux pour avoir simplement partagé leurs recherches et leurs opinions, dont beaucoup vont à l’encontre de celles de nos organismes fédéraux de réglementation de la santé et de l’Organisation mondiale de la santé (OMS).

De nos jours, ce sont les grandes entreprises qui réglementent et contrôlent ce qui est considéré comme “le remède” ou “le traitement”. Cela ne semble pas tant être une bataille pour arrêter le Covid-19 qu’une bataille visant à exagérer le danger et les risques que représente le Covid-19, ainsi qu’à commercialiser le vaccin comme la seule solution possible, comme la seule chose qui ait incontestablement le pouvoir de fonctionner. Mais ce n’est tout simplement pas vrai.

Pourquoi des gens comme Bill Gates deviennent-ils notre autorité sanitaire, pourquoi certains pays attaquent-ils l’OMS ? Pourquoi un “contrôleur de faits” numérique circule-t-il sur l’internet ? Qui vérifie les faits ? Les gens ne devraient-ils pas avoir le droit d’examiner les informations, les sources, les avis d’experts et les preuves ouvertement et librement et de déterminer eux-mêmes ce qui est vrai et ce qui ne l’est pas ? Que se passe-t-il réellement ici ?

Des événements comme cette pandémie ne peuvent que servir le collectif et encourager les gens à se poser davantage de questions. Elle les aide à voir et à prendre davantage conscience de la corruption à laquelle notre monde est confronté, et à laquelle il est confronté depuis très longtemps. Pour y mettre un terme, nous devons au moins en prendre conscience. Ce processus est en cours depuis un certain temps déjà et s’intensifie un peu plus chaque jour, chaque mois et chaque année.

Quels sont les traitements ci-dessous qui sont tournés en ridicule ? Pourquoi le courant dominant prétend-il qu’ils n’ont aucune légitimité alors qu’il est clair qu’ils en ont une ? Au lieu de cela, on nous dit de porter des masques comme si notre vie en dépendait. Pour en savoir plus sur la légitimité des masques dans la lutte contre le nouveau coronavirus, cliquez ici.

Cela ne signifie pas qu’il s’agit de remèdes, mais simplement d’exemples de traitements à faible risque pour les patients atteints de coronavirus qui ont, une fois de plus, montré leur potentiel et leur succès, ce qui signifie qu’ils auraient dû être ouvertement étudiés par nos autorités sanitaires, et non pas ridiculisés.

 
 

La Vitamine C. Une Légitimité ?

La vitamine C a été complètement ignorée en tant que substance très utile pendant cette pandémie, et pour la santé et d’autres affections en général. Plus d’une fois, les grands médias et les vérificateurs de faits ont affirmé qu’il n’y avait aucune preuve que la vitamine C pouvait être d’une quelconque utilité, mais ce n’est tout simplement pas vrai.

Un médecin qui obtenait des résultats positifs sur ses patients atteints du Covid-19 a récemment vu son cabinet perquisitionné par le FBI à la suite de l’utilisation de cette vitamine. Vous pouvez en savoir plus à ce sujet en cliquant ici.

Par ailleurs, en Chine, le Dr Zhi Yong Peng, professeur et chef du service de médecine des soins intensifs de l’hôpital Zhongnan, à Wuhan, a récemment présenté le succès qu’il a rencontré dans le cadre du traitement à forte dose de vitamine C par voie intraveineuse des patients atteints de COVID-19. Il est le principal investigateur du programme “Vitamin C Infusion for the Treatment of Severe 2019-nCoV Infected Pneumonia” (Perfusion de vitamine C pour le traitement de la pneumonie grave infectée par le COV-19) (ClinicalTrials.gov)

Medicine in Drug Discovery, d’Elsevier, une importante maison d’édition scientifique, a récemment publié un article sur les premiers stades et les doses élevées de VCI (Vitamine C par voie intraveineuse) dans le traitement et la prévention du Covid-19. L’article a été écrit par le Dr Richard Cheng, MD, PhD, un spécialiste américain de la lutte contre le vieillissement, certifié par le conseil d’administration, de Shanghai, en Chine. Depuis un certain temps déjà, le Dr Cheng informe tout le monde, via sa chaîne YouTube, des cas de traitement à la vitamine C en dehors de la Chine. L’article publié explique comment 50 cas modérés à sévères de Covid-19 ont été traités avec succès avec de la vitamine C par voie intraveineuse.

De nombreux hôpitaux de New York ont remarqué que cela marchait également. Vous pouvez en savoir plus à ce sujet ici.

Encore une fois, au lieu que les autorités sanitaires se réunissent pour étudier ce genre de choses, on les ridiculise et on les condamne instantanément, sans aucune enquête. Cela ne semble pas juste ? Pourquoi ne travaillons-nous pas ensemble ? Pourquoi les intérêts des grandes entreprises passent-ils avant la santé des gens ? Cela n’a rien de nouveau.

 
 

L’Hydroxychloroquine

L’hydroxychloroquine et le zinc ont également fait beaucoup de bruit. Le Dr Anthony Cardillo, spécialiste des urgences et PDG de Mend Urgent Care, a expliqué le succès de cette combinaison de traitement chez les patients atteints de COVID ou de maladies graves. Il a prescrit l’association zinc et hydroxychloroquine à des patients présentant des symptômes graves associés au COVID-19, et il n’est pas le seul. Vous pouvez en savoir plus à ce sujet en cliquant ici.

Le professeur français Didier Raoult a publié il n’y a pas longtemps ses premiers résultats sur l’utilisation de l’hydroxychloroquine pour le traitement des patients souffrant de COVID-19 modérés à sévères. Selon lui, 973 patients sur 1063 ont obtenu ” de bons résultats cliniques “. Vous pouvez en savoir plus à ce sujet et trouver d’autres exemples, ici.

Le président Trump a même pris ce traitement, ainsi que d’autres personnalités du monde politique tel que le président du Salvador, par exemple.

Ce médicament n’a jamais été considéré comme dangereux, et tout à coup, il le devient aujourd’hui ? Pourquoi ?

 
 

Les Herbes De Madagascar

Un succès retentissant a été observé chez les patients atteints de Covid-19 à Madagascar. Dans une interview accordée à FRANCE 24 et RFI, le président malgache Andry Rajoelina a défendu sa promotion d’un remède maison controversé pour le Covid-19 malgré l’absence d’essais cliniques. “Il fonctionne vraiment bien”, a-t-il dit à propos de la préparation à base de plantes “Covid-Organics”. Ce sont, comme l’a exprimé le président, des herbes qui ont été infusées pour en extraire les propriétés médicinales. Il explique que son pays fait les choses de cette façon depuis très longtemps, et que cela a toujours fonctionné.

Vous pouvez en savoir plus à ce sujet en regardant une interview de lui ici.

La question concerne également le lobby pharmaceutique occidental, qui est considerable. Vimeo a également interdit récemment un documentaire montrant la forte influence des entreprises pharmaceutiques sur l’OMS. Ce genre de chose a attiré beaucoup plus d’attention il y a quelques années, lorsque Wikileaks a publié des documents révélant une grande inquiétude quant à l’influence des compagnies pharmaceutiques sur l’OMS.

Les compagnies pharmaceutiques ont pu acheter le congrès. Elles sont la plus grande entité de lobbying à Washington D.C.. Elles ont plus de lobbyistes à Washington D.C. qu’il n’y a de membres du Congrès et de sénateurs réunis. Ils versent deux fois au Congrès ce qui représente la deuxième plus grande entité de lobbying, à savoir le pétrole et le gaz… Imaginez le pouvoir qu’ils exercent sur les républicains et les démocrates. Ils les ont capturés (nos agences de régulation) et les ont transformés en marionnettes. Ils ont compromis la presse… et ils détruisent les publications qui publient de la vraie science.” – Robert F. Kennedy Jr (source)

 

 

 
 

Conclusion

Nombreux sont ceux qui comparent la situation actuelle à une tyrannie médicale. Elle est puissante et, à mon avis, c’est l’une des principales causes de la mauvaise santé et de la nocivité des médicaments. Ce qui se passe dans le monde de la médecine, du monde des affaires au monde universitaire, est de plus en plus exposé chaque jour. En fait, ce type de système a besoin de personnes qui croient en lui pour pouvoir fonctionner. Notre perception, notre propre conscience a été manipulée pour accepter un système qui nuit grandement et opprime notre plein potentiel. Imaginez un monde où nous explorerions tous des remèdes et des traitements pour diverses maladies en nous basant sur ce qui fonctionne le mieux, au lieu de trouver un moyen de se l’approprier d’une manière ou d’une autre et de le vendre. Nous avons le potentiel de faire beaucoup mieux que ce que nous faisons. Les grandes entreprises et le gouvernement font obstacle et nous sommes les outils dont elles ont besoin pour maintenir leur modèle économique. Plus nous sommes nombreux à nous en détacher, plus nous nous rapprochons de la création de quelque chose de complètement nouveau et qui est efficace, et qui représente véritablement notre capacité à traiter et à guérir les malades.

 
 

Source : https://www.collective-evolution.com/2020/05/29/the-top-three-alternative-treatments-for-covid-19-thatve-been-ridiculed-by-mainstream-media/

Traduit par : LaGazettedeGaia

Pin It on Pinterest

Partager

Partage cet article!