Les Satanistes de l’État Profond Sont-ils Arrêtés Sous le Couvert des Exercices de Defender Europe 20 ?

24 Mar, 2020 | Actualité, Éxopolitique, PSS et Divulgation | 0 commentaires

Alors qu’une grande partie de l’Europe a été fermée en raison de la pandémie de coronavirus, les forces militaires d’élite de 17 pays de l’OTAN et ses partenaires utilisent les Exercices Militaires Defender Europe 20 comme couverture pour arrêter les satanistes des États profonds retranchés dans les enceintes européennes fortifiées, selon un auteur à succès du New York Times. David Wilcock a fait sa déclaration surprenante dans sa dernière vidéo diffusée en direct le 19 mars, à ses 288 000 followers sur You Tube.

Dans sa conférence vidéo, Wilcock cite longuement le résumé en anglais du 15 mars d’un article de Manlio Dinucci, qui a écrit sur les Exercices Defender Europe 20 le 3 mars pour le journal en ligne italien Ill Manifesto. L’article du 15 mars résumant l’article précédent de Dinucci en langue italienne est intitulé “30 000 soldats américains arrivent en Europe au milieu de la crise du COVID-19” et commence comme suit :

Manlio Dinucci écrit dans le journal en ligne italien, Il Manifesto, le 3 mars 2020, que malgré l’interdiction de voyager de Trump, 20.000 soldats américains vont se rendre en Europe dans les prochains jours – rejoignant les 10.000 déjà sur place.

Malgré les conseils aux voyageurs émis par le Département d’État américain pour les Américains qui se rendent dans le nord de l’Italie et ailleurs en Europe, Dinucci est à nouveau cité extrait de son article original du 3 mars :

“Cependant, une catégorie de citoyens américains est exemptée de ces règles : les 20 000 soldats qui commencent à arriver des États-Unis dans les ports et aéroports européens pour l’exercice Defender Europe 20, le plus grand déploiement de troupes américaines en Europe au cours des 25 dernières années. En comptant les troupes déjà présentes, environ 30 000 soldats américains y participeront en avril et mai, flanqués de 7 000 soldats de 17 pays membres et partenaires de l’OTAN, dont l’Italie.“

L’auteur de l’article en langue anglaise citant Dinucci, qui utilise le pseudonyme Poppalloff, souligne ensuite :

Aucune de ces troupes n’a reçu de combinaison ou de masque Bio/Hazchem, ce qui semble un peu imprudent de la part du gouvernement américain si COVID-19 est vraiment la menace qu’on nous dit qu’elle est…

Dinucci est ensuite à nouveau cité :

Les 30.000 soldats américains, qui “se répandront dans la région européenne”, sont en fait exemptés de la réglementation préventive COVID-19 qui s’applique aux civils. L’assurance donnée par l’armée américaine en Europe que “nous surveillons le Coronavirus [COVID-19]” et que “nos forces sont en bonne santé” est suffisante.

En même temps, l’impact environnemental d’un exercice militaire de cette ampleur est ignoré. Les chars américains Abrams y participeront, pesant 70 tonnes, avec des obus à l’uranium appauvri. Chaque char consomme 400 litres de carburant aux 100 km, produisant une forte pollution pour délivrer une puissance maximale.

 

 
Popalloff, en résumant Dinucci, souligne la nature suspecte de nombreux citoyens européens qui sont enfermés chez eux, alors que les troupes d’élite de l’OTAN peuvent se déplacer sans aucune restriction. Popalloff, conclut son article en disant que “la pandémie est évidemment un sujet de couverture pour une sorte de jeu de pouvoir du 1%”.

L’implication ici est que la pandémie de coronavirus, les confinements européens et l’exercice de l’OTAN se combinent tous en un coup d’état infâme orchestré secrètement par le 1% (l’État profond), et les gens doivent s’inquiéter de ce qui se passe réellement en coulisses.

En revanche, Wilcock cite abondamment le résumé en anglais du 15 mars du précédent article de Dinucci du 3 mars, et révèle ce que lui ont dit ses propres sources internes, qui racontent une histoire très différente de ce qui se passe réellement en coulisses :

Ce que nous apprenons de nos réunions d’information, c’est qu’il s’agit d’un effort ciblé pour les arrestations massives dont je vous ai parlé pendant tout ce temps. C’est pour cela qu’ils sont là. Il y a 37 000 soldats de 18 pays, dont les États-Unis. … vous feriez mieux de croire que ce sont des soldats d’élite, ils sont très bien entraînés. Qu’est-ce qu’ils font ? Ils vont dans les endroits où se trouve l’État profond. Ils s’infiltrent dans leurs bastions et ils arrêtent les gens.

 

 
Wilcock poursuit en évoquant l’utilisation des chars Abrams dans l’exercice Defender Europe 20 dans un but très différent du coup d’état proposé par Dinucci :

“Les chars Abrams américains y participeront, pesant 70 tonnes chacun, avec des obus à l’uranium appauvri.” Ok, c’est bizarre, pourquoi ont-ils besoin de tanks. C’est un exercice militaire, le plus important depuis 25 ans. Eh bien, peut-être qu’ils vont pénétrer chez certains habitants de la forteresse. Certains de ces types qui sont milliardaires, sont sataniques. Si vous venez d’apprendre cela, c’est vraiment ce qui se passe. Vous devez faire irruption dans ces enceintes, vous devez attraper ces gens. Vous devez les arrêter. Il faut espérer qu’ils ne fourniront pas de résistance armée, ils ne s’en sortiront pas, d’accord.

Ce n’est pas un coup d’état, ce n’est pas la fin du monde. Il s’agit de sauver le monde. Ces gens ont déjà essayé de tuer la planète. Donc si vous pensez que c’est un coup d’État, c’est normal, mais ils ont déjà tenté de tirer leur meilleur coup et je ne crois pas du tout que ce soit la fin du monde.

 

 
C’est le cœur de l’analyse de Wilcock sur les événements actuels en Europe qui impliquent un arrêt sans précédent de la mobilité des populations et des entreprises, alors que l’OTAN mène simultanément ses plus grands exercices militaires depuis ces 25 dernières années. Les enceintes bien protégées des fonctionnaires de l’Etat Profond (Deep State), dont beaucoup sont des satanistes pratiquants, qui pratiquent fréquemment des sacrifices d’enfants, font l’objet de raids par les forces spéciales militaires d’élite sous couvert des exercices de l’OTAN.

Des deux explications proposées jusqu’à présent pour les exercices massifs de l’OTAN qui se déroulent au milieu de la pandémie de coronavirus et du confinement en Europe, les préoccupations de Dinucci/Poppalloff selon lesquelles il s’agit d’une couverture pour un coup d’État du 1% (Deep State) et l’opinion diamétralement opposée de Wilcock selon laquelle les fonctionnaires de Deep State sont arrêtés sous le couvert des exercices militaires, je trouve l’évaluation de Wilcock très plausible. Et ce, malgré les informations selon lesquelles les dirigeants de l’OTAN ont annulé un certain nombre d’exercices de l’Europe Defender en raison des préoccupations liées au Coronavirus.

Il est important de noter que l’évaluation de Wilcock est conforme aux révélations actuelles du groupe de renseignement militaire QAnon, qui a travaillé en étroite collaboration avec la Maison Blanche Trump depuis sa première apparition en octobre 2017. Dans un certain nombre d’articles, j’ai exposé les raisons pour lesquelles j’ai conclu que QAnon est composé de chapeaux blancs au sein de l’armée américaine qui sont enfermés dans les coulisses d’une guerre civile contre l’État profond, dont les hauts responsables sont des satanistes pratiquants.

Si l’on accepte ce que QAnon a révélé dans de multiples articles qui conseillent aux lecteurs de “Préparez-vous à la tempête”, et à l’abattage des dirigeants de Deep State, alors l’évaluation de Wilcock est plus probable que l’alternative offerte par Dinucci et Poppalloff.

Heureusement, je crois que nous n’aurons pas à attendre longtemps pour connaître la vérité sur ce qui se passe en Europe avec les exercices réduits de l’OTAN, le verrouillage sans précédent du Coronavirus et les prétendues arrestations massives de dirigeants de Deep State qui se produisent en coulisses.

Le monde veut connaître la vérité sur les véritables responsables de la pandémie de coronavirus, et l’armée américaine a également de bonnes raisons de révéler la vérité étant donné qu’un nombre croissant de responsables chinois accusent l’armée américaine d’être à l’origine de la propagation initiale du coronavirus à Wuhan lors des Jeux militaires mondiaux d’octobre 2019.

 

© Michael E. Salla, Ph.D. Avis de droit d’auteur

 
 

Sources :

https://www.exopolitics.org/are-deep-state-satanists-being-arrested/

https://lumieresurgaia.com/les-satanistes-de-letat-profond-sont-ils-arretes-sous-le-couvert-des-exercices-de-defender-europe-20/

Traduit par : LaGazettedeGaia

Pin It on Pinterest

Partager

Partage cet article!