Les Données de l’OMS Suggèrent qu’il est “Très Rare” que la COVID-19 se Propage au Contact de Personnes Asymptomatiques

9 Juin, 2020 | Actualité, Éxopolitique, PSS et Divulgation | 0 commentaires

Les faits : De nouvelles déclarations de l’Organisation mondiale de la santé admettent ce que de nombreux scientifiques censurés n’ont cessé de dire, à savoir que ce virus ne se propage pas aussi facilement qu’on le supposait.

Réflexion : Un confinement était-il vraiment nécessaire ? Les gouvernements ont-ils réellement écouté les arguments les plus pertinents pour prendre leurs décisions ? Y avait-il un autre programme en jeu et c’est pourquoi tant de déclarations exactes ont été censurées ?

 

Maintenant que la recherche des contacts est en cours dans le monde entier, les données commencent à révéler très clairement la manière dont ce virus se propage. S’il existe des cas de patients asymptomatiques atteints de coronavirus qui transmettent le virus à d’autres personnes, ils ne sont certainement pas la principale cause de propagation du virus. Cette information provient de la conférence de presse de l’Organisation mondiale de la santé qui a eu lieu le lundi 8 juin 2020.

Les preuves suggèrent que les personnes qui transmettent le virus d’une personne à l’autre sont celles qui ont le virus et présentent des symptômes. La croyance était que les jeunes et les personnes en bonne santé qui ne présentaient pas de symptômes étaient aussi suspects d’être des porteurs potentiels du virus pour les parties les plus vulnérables de la population, comme les personnes âgées ou les personnes immunodéficientes. Bien qu’il n’y ait pas eu de preuves ou de raison de penser que c’était bien le cas, les responsables de la santé se sont tout de même précipités, confinant les pays du monde entier.

Cela a fait réagir de nombreux esprits critiques, y compris de nombreux médecins et scientifiques qui ont déclaré que le confinement n’avait aucun sens et n’aiderait pas la population à passer au travers d’un virus en créant une immunité collective. L’idée générale de l’immunité collective est que les personnes âgées ou les personnes immunodéficientes s’abriteraient chez elles autant qu’elles le pourraient, tandis que les plus jeunes et les plus sains de la population encaissent les coups du virus, le combattant et créant une immunité collective. Dans la plupart des cas, les personnes les plus jeunes ou les plus saines sont confrontées au virus sans aucun symptôme, tandis que certaines tombent malades et que très peu en meurent.

De nombreux scientifiques ont parlé de cette idée, et pourtant les gouvernements et les organisations de santé corrompues comme l’OMS ont continué à promouvoir un confinement.

Maria Van Kerkhove, chef de l’unité des maladies émergentes et des zoonoses, a déclaré lors de la conférence de presse :

Nous disposons d’un certain nombre de rapports de pays qui procèdent à une recherche très détaillée des contacts. Ils suivent les cas asymptomatiques. Ils suivent tous leurs contacts. Et ils ne trouvent pas de cas de transmission consécutive. C’est très rare“.

Marie Van Kerkhove a tweeté ce qui suit concernant les résultats des études auxquelles elle a fait référence :

Il est difficile de mener des études complètes sur la transmission à partir d’individus asymptomatiques, mais les preuves disponibles grâce à la recherche de contacts rapportées par les États membres suggèrent que les individus infectés asymptomatiquement sont beaucoup moins susceptibles de transmettre le virus que ceux qui développent des symptômes“.

Je ne peux m’empêcher de revenir sur les scientifiques indépendants, c’est-à-dire les organisations non gouvernementales et non sanitaires, et sur les études qui ont été réalisées et qui affirment que ce virus n’est pas aussi dangereux qu’on le prétend, que le confinement n’est pas nécessaire et que ce virus va se retrouver avec des chiffres similaires à ceux de la grippe ordinaire. Tout cela s’est avéré vrai malgré toutes les craintes et les mesures que les gouvernements continuaient à prendre.

Nous pouvons alors nous interroger sur toute la censure qui s’est exercée tout au long de cette pandémie. Les médecins, les scientifiques et les médias indépendants ont tous été profondément censurés parce qu’ils avaient un récit différent – dont la plupart se sont révélés vrais au fil des jours. Pourquoi cette censure ? Pourquoi ce désir de contrôler le récit ? Même les documentaires qui présentaient cette pandémie comme étant un “plan” ont été supprimés, même s’ils ne faisaient pas de fausses déclarations. Pourquoi ?

Quel que soit notre sentiment sur la nature de cette pandémie, elle a joué un rôle incroyable en éveillant de nouvelles perceptions sur le fonctionnement de notre monde et sur la nécessité de remettre en question les médias, les gouvernements et les organismes de santé. Des millions de personnes se sont “réveillées” à la suite des faux pas des gouvernements et des médias, et c’est une excellente chose.

 
 

Source : https://www.collective-evolution.com/2020/06/08/who-data-suggests-its-very-rare-for-covid-19-to-spread-through-asymptomatic-people/

Traduit par : LaGazettedeGaia

Pin It on Pinterest

Partager

Partage cet article!