La Découverte de Momies Extraterrestres à Nazca ?

10 Jan, 2019 | Actualité, Éxopolitique, PSS et Divulgation | 0 commentaires

Nous aborons dans cette article la découverte fin 2015 de reliques très étranges ou « créatures momifiées » dans la zone Nasca-Palpa, par des pilleurs de tombes, ou « huaqueros ».

 

Tout cela débute en Octobre 2016 par la première rencontre à l’Instituto Inkari Cusco avec un certain « Luis Quispe », alias « Paul R.”, un contact des pilleurs de tombes. 

Suivront plusieurs rencontres entre Thierry Jamin, José Casafranca Montes et « Paul » qui permettront d’en apprendre davantage sur les « huaqueros » (pilleurs de tombes) et les circonstances de la découverte du site. En même temps, Thierry Jamin et l’équipe de l’Instituto Inkari – Cusco en profitent pour étudier le matériel biologique récupéré par « Paul ».

Conscients de l’importance de ces découvertes, Thierry Jamin et son équipe prennent la route de Nasca dans le but d’identifier et de rencontrer ces pilleurs de tombes.

Thierry Jamin est un archéologue, chercheur et explorateur français, président de l’Institut Inkari Cusco. Il est diplômé en Histoire & Géographie aux Universités françaises de Tours et de Toulouse. Depuis 1998, il consacre ses recherches dans le sud du Pérou à l’étude de la présence permanente des Incas en forêt amazonienne.

C’est fin Janvier que Thierry Jamin , José Casafranca Montés et Edward Valenzuela Gil, de l’Instituto Inkari – Cusco rencontrent, pour la première fois, le chef des huaqueros, baptisé « Mario » par Thierry Jamin, dans un hôtel de La Paz, en Bolivie qui leur prêtent une première entité biologique de 38 cm de long.

L’équipe de l’Instituto Inkari – Cusco parvient également à récupérer, puis à étudier, plusieurs pierres sculptées en formes d’OVNI et d’ET découvertes dans un premier « sarcophage ».

 

En Février 2017, L’équipe de l’Instituto Inkari – Cusco parvient à accéderer à deux têtes momifiées, de type « petits gris », ainsi que trois mains momifiées de type « tridactyle » (trois doigts) qui seront analysées et radiographiées par le Dr Edson Salazar Vivanco.

 

En Mars 2017, Un nouveau corps de type « petit-gris » de 60 cm de long baptisé « Alberto » est récupéré puis analysé garce au fond récolté lors d’un crowdfunding.

 

En Avril 2017, « Josefina », un deuxième corps momifié de type « petit gris » est récupéré par l’Institut Inkari-Cusco.

 

Enfin, fin Avril 2017, Mario révèle à l’équipe de l’Instituto Inkari – Cusco une Entité Biologique exceptionnelle, de type « Hybride » de 168 cm, baptisée « Maria » par Thierry et son groupe.

 

En Mai 2017; L’équipe de l’Instituto Inkari – Cusco réussit à récupérer une nouvelle entité biologique sans tête de type « gris » baptisée « Victoria ».

 

 

Après de nombreuse analyses en laboratoire (Radiographies, scanners, ADN, C14, etc.) des Entités biologiques étudiées,l’Instituto Inkari – Cusco, en collaboration avec la chaîne privée américaine Gaia, le journaliste mexicain Jaime Maussan et le journaliste péruvien Jois Mantilla, organise pour la première fois une conférence de presse à Lima, afin de présenter les premières conclusions

Ces conclusions peuvent se résumer en trois points :

  1. il s’agit bien de matériel biologique ,
  2. ce matériel est ancien, voire très ancien,
  3. il n’a pas (encore) été trouvé d’indice flagrant de fraude.

 

 

Aout 2017 : trois nouveaux spécimens de type « petits gris », baptisés « La Famille » sont examinés et radiographiés.

 

 

Ces découvertes archéologiques extraordinaires pourraient non seulement bouleverser l’Histoire de l’Humanité mais aussi apporter un éclairage nouveau sur la place de l’Homme dans un univers où il n’est certainement pas si seul que l’on veut bien le croire.

 

Sources :

https://stopmensonges.com/les-mysterieuses-reliques-du-perou-avec-thierry-jamin/

The Alien Project

 

Pin It on Pinterest

Partager

Partage cet article avec tes amis!