La Bande Dessinée “Return of The Guardians” de Corey Goode – Le Conflit entre Marvel et Goode Enterprise Solutions

17 Avr, 2019 | Actualité, Éxopolitique, PSS et Divulgation |

 

La Bande Dessinée « Return of the Guardians » de Corey Goode

Il s’agit d’un roman graphique et une série de bandes dessinées basés sur la vie et le témoignage de Corey Goode.

Corey Goode, un initié et un dénonciateur vraiment remarquable, se présente pour donner des informations précises sur ce qui se passe dans les coulisses du programme spatial militaire secret (PSS), le gouvernement secret et leur développement de l’industrialisation de notre système solaire.

Dans un récit qui pourrait ressembler à de la fiction, Corey révèle la véritable histoire de la présence céleste de l’humanité et les détails d’un message extraterrestre qui transmet les détails de la prochaine ascension collective de l’humanité. L’Alliance des Êtres Sphères (Sphere Being Alliance) est là pour nous guider à travers le processus d’ascension, mais c’est à nous de mettre en œuvre les changements qui mèneront à la pleine divulgation. Corey Goode relaie le message spirituel des Blue Avians qui détaille l’avancement spirituel que nous sommes tous sur le point de faire.

 

Fin Février 2019, Marvel s’est opposé à la marque déposée par Goode Enterprise Solutions du Texas pour un comic book intitulé “Return of The Guardians”, affirmant qu’elle serait endommagée par l’enregistrement du “Return of the Guardians”, alors que Marvel Comics publie la bande dessinée “Guardians Of The Galaxy”.

 

La marque « Guardians of the Galaxy » de Marvel

Marvel utilise la marque “Guardians of the Galaxy” (Les Gardiens de la Galaxie) depuis 1969, en relation avec les bandes dessinées, a déclaré l’opposition.

La marque identifie une “équipe de personnages intergalactiques composée d’un groupe diversifié d’êtres qui protègent l’univers des menaces dans l’espace” , ajoute Marvel.

En 2014, Marvel sort le film « Guardians of the Galaxy ». Il a été suivi par la suite, « Guardians of the Galaxy Vol. 2 », en 2017.

Depuis la sortie des films, une gamme de marchandises a été vendue, y compris des affiches et des vêtements.

 

Le conflit entre Marvel et Goode Enterprise

Déposée en mars de l’année dernière, la marque « Return of the Guardians » par Goode Enterprise couvre les classes 16, 25 et 41, pour des produits tels que les bandes dessinées, les œuvres d’art, les vêtements, les costumes d’Halloween et les services de divertissement.

D’après Marvel, la marque « Return of the Guardians » de Goode Enterprise prête à confusion avec les marques « Guardians » de Marvel en ce qui concerne l’apparence générale, le son, la connotation et l’impression commerciale. La marque « Return of the Guardians » de la requérante s’approprie la marque « Guardians » de Marvel dans son intégralité, alléguait l’opposition.

La société Goode Enterprise Solutions, basée au Colorado, a démenti les accusations de Marvel selon lesquelles la marque de commerce ‘Return of the Guardians’ (le Retour des Gardiens) serait source de confusion.

 

En réponse à l’opposition, Goode Enterprise a nié les allégations de Marvel et a affirmé que Marvel avait des liens avec une autre entité, Gaia, Inc, qui a déposé des oppositions aux autres marques en instance de Goode Enterprise.

Le samedi 6 avril, Goode Enterprise a déposé sa réponse à l’opposition de Marvel, affirmant qu’une autre entité avait “indûment influencéMarvel à s’opposer à la demande de marque américaine numéro 87,821,460.

Sur la foi d’informations et de croyances, cette entité, Gaia, Inc, a indûment influencé l’opposant à faire de même, suscitant ainsi l’opposition immédiate “, a déclaré le dépôt.

Goode Enterprise a également affirmé que Marvel n’avait pas fait état d’une réclamation et que la société de bandes dessinées n’avait pas qualité pour s’opposer à la marque.

 

En décembre de l’année dernière, Gaia Inc, basée au Colorado, s’est opposée à la marque de commerce de Goode Enterprise, ‘Blue Avians’. Gaia s’est également opposée à la demande d’enregistrement de la marque ’20 and Back’ (20 ans et retour) de Goode Entreprise.

Gaia a affirmé qu’elle avait engagé des négociations avec Corey Goode (qui semble être le propriétaire de Goode Enterprise), concernant la participation de Goode en tant que ‘talent’ à l’antenne pour un programme appelé « Cosmic Disclosure » (Divulgation Cosmique).

Goode a expressément déclaré à l’opposant, et continue de déclarer expressément, qu’il a précédemment servi dans un programme clandestin réel et existant d’exploration spatiale du gouvernement américain appelé « Programme spatial secret » dont l’acronyme était et est « SSP » (PSS); pendant son service dans le SSP, il a rencontré des créatures extraterrestres réelles et existantes, les Aviens Bleus (Blue Avians), et a eu l’opportunité de se mettre en rapport avec celles-ci,  a indiqué l’opposition.

Gaia a affirmé qu’en mai 2018, Goode et sa société ont rompu des contrats avec Gaia et se sont lancés dans une “vaste et continue campagne de diffamation” contre Gaia, dans le but d’empêcher la production de « Cosmic Disclosure ».

Goode Enterprise n’a pas abordé directement les commentaires sur les extraterrestres, mais a déclaré que les affirmations de Gaia étaient “des fausses interprétations de la relation et des conversations entre les parties” , dans une réponse à l’opposition.

 

Sources :

Corey Goode et https://www.worldipreview.com/news/colorado-company-hits-back-at-marvel-over-guardians-tm-17778

https://www.bleedingcool.com/2018/10/30/marvel-comics-oppose-trademark-from-alien-conspiracy-theorists/

Pin It on Pinterest

Partager

Partage cet article!