S10E03 : Les Anshars Et Les Géants Aux Cheveux Roux

18 Juin, 2018 | Divulgation Cosmique, Éxopolitique, PSS et Divulgation, Saison 10 | 0 commentaires

David Wilcock : Bien, bon retour à “Divulgation Cosmique”. Je suis votre hôte, David Wilcock. Je suis avec Corey.

Corey, la dernière fois que nous nous sommes arrêtés, vous aviez eu une très intéressante réunion avec la Super Fédération et je suppose que vous pensiez rentrer chez vous.

Corey Goode : Oui, en effet.

David : Mais ce n’est pas ce qui arrivé, n’est-ce pas ?

Corey : Non, non. Aussitôt après cette réunion, alors que j’étais dans le hall de la base de la Super Fédération, j’ai été emmené par une Sphère Bleue et je pensais rentrer chez moi.

Mais au lieu de cela, je me suis retrouvé dans l’immense espace voûtée du temple des Anshars, à l’endroit où j’étais apparu un an auparavant lorsque j’avais rencontré les Anshars pour la première fois.

Je suis apparu là. Il y avait… C’était très animé.

Il y avait des gens qui faisaient la queue devant l’entrée de la salle de purification. J’ai immédiatement vu Aree et sa sœur venir vers moi avec de larges sourires sur leur visage.

David : Corey, aujourd’hui vous nommez la prêtresse, Aree, et vous avez également mentionné sa sœur, pourriez-vous, s’il-vous-plaît, nous expliquer pourquoi son nom a changé et qui est sa sœur ?

Corey : Aree… Elle m’a demandé de l’appeler comme cela depuis le début. J’ai continué à utiliser son nom entier : Ka’Aree.

Ka… Apparemment, elle et sa sœur viennent de la Maison des Ka.

Je faisais cela pour être en mesure de savoir qui était sincère lorsque certains disaient être en communication avec les Anshars.

David : Il est intéressant de noter que dans la “Loi de l’Un”, ils mentionnent spécifiquement Ka comme étant le nom pour le corps spirituel que nous possédons tous.

Corey : Hum.

David : Il est donc intéressant de noter que cela est une référence directe à la “Loi de l’Un”.

Corey : Oui.

David : Alors, qui est sa sœur ? Pouvez-vous nous en dire plus à son sujet ?

Corey : Oui. Sa sœur lui ressemble comme deux gouttes d’eau. Je garde son nom pour moi pour le moment.

Elle participe à un grand nombre d’échanges d’informations avec les gens de la surface.

David : À quels types d’échanges d’informations participe-t-elle ?

Corey : Et bien, elle fait partie de ces gens qui sont assis dans les fauteuils en forme d’œufs que j’ai précédemment décrits, ils se relient les uns avec les autres, et cela se passe entre leur conscience collective et la nôtre. Ils nous contactent dans les rêves.

Ensuite, lors de ma visite, j’ai appris à utiliser ces fauteuils et c’est également une sorte de divertissement pour eux. Et ils nous regardent, nous observent, et ils nous donnent des guidances à distance à partir de ces fauteuils.

David : Normalement, si les gens ont des choses qui apparaissent dans leur esprit, nous nommons cela de la schizophrénie ou quelque chose dans ce style.

Alors quelle est la différence entre des guidances et une maladie mentale profonde ou quelqu’un qui “entend des voix” ?

Corey : Habituellement, ils ne s’adressent pas aux gens avec leurs voix. Ce qu’ils font c’est… Je vais poursuivre et le décrire :

Lorsque vous êtes dans un de ces fauteuils, vous pouvez l’utiliser pour aller dans n’importe quel rassemblement, ou n’importe quel lieu, et même s’il n’y a simplement qu’une seule personne, vous êtes dans la pièce avec elle.

En fait, vous êtes au-dessus de ces épaules en train de regarder la scène, un peu de la façon dont les gens imaginent les anges.

Ils sont là, ils observent et écoutent les conversations. Ou bien une personne est en train de travailler, et si ils se disent : “Oh, je pourrais la guider dans ce sens. Cela pourrait faire telle ou telle différence dans la ligne de temps,” et bien, ils font cette sorte de “bling” [un son], où ils donnent à la personne un téléchargement et c’est comme un paquet d’informations compressées.

Et ensuite, cela se décompresse et les gens ont simplement un flot d’idées et nous appelons cela “des téléchargements”.

David : Et cela apparaît comme des pensées naturelles sans que les personnes ne s’en rendent compte.

Corey : Exactement.

David : D’accord. Donc vous avez rencontré Aree et sa sœur. Pouvez-vous nous dire ce qui s’est passé ensuite ? Vous disiez qu’elles souriaient ? Savez-vous pourquoi ?

Corey : Oh, oui. C’était à cause de la réunion où j’étais allé. Elles étaient très enthousiastes.

David : Que se passe-t-il à ce moment-là ?

Corey : Elles m’ont immédiatement guidé vers le couloir menant vers l’énorme caverne où se trouvait la ville Anshar.

Si vous vous souvenez, la ville a été déplacée et mise dans une bulle temporelle.

David : Tout à fait.

Corey : Il y avait une navette Anshar qui nous attendait.

Des gens montaient à bord, ainsi que des Anshars, et il y en avait déjà assis à bord.

David : Combien étaient-ils dans l’appareil ?

Corey : Plus de 15.

David : D’accord. Donc, cela faisait pas mal de monde.

Corey : Nous avons décollé et nous nous sommes directement dirigés dans l’anomalie temporelle.

David : A quoi cela ressemble-t-il lorsque vous la traversez ? Qu’avez-vous vu ?

Corey : Et bien, je n’ai pas pu voir quoi que ce soit…

David : Oh.

Corey :… parce que c’était comme si quelqu’un avait tourné un énorme aimant près de ma tête et ma conscience a… Je veux dire, je me suis un peu évanoui et ma tête est tombée sur le côté. Et j’ai repris mes esprits aussitôt après l’avoir traversée.

C’est un peu comme une barrière qui affecterait ma conscience.

David : Hum.

Corey : On pouvait voir toutes les villes disposées tout le long de la sphère. Les sommets des immeubles pointaient vers le point central de la sphère.

David : Que voulez-vous dire par “la sphère” ? Est-ce une sphère d’énergie ? Est-ce une caverne ?

Corey : C’est une bulle énergétique sphérique.

David : Oh. D’accord.

Corey : Et tout le long à l’intérieur de la sphère toutes les villes ont été assemblées.

David : D’accord.

Corey : Nous avons volé jusqu’à l’emplacement de la ville des Anshars et nous nous sommes approchés d’un des immenses immeubles bombés.

Et nous avons atterri au sommet de l’immeuble… c’était un peu comme une plate-forme pour hélicoptère mais en plus grand.

Cela se trouve au sommet de l’immeuble sur des sortes de pilotis.

Nous sommes sortis de l’appareil et nous nous sommes tous dirigés vers une zone où il y avait deux trous ovales dans le sol qui descendait comme des tubes.

Chaque personne a commencé à marcher et à se placer dans ces tubes et à descendre.

Et je me rapprochais de plus en plus, et cela a été mon tour. Je pensais que cela serait comme un toboggan où l’on saute et ‘pfiou’, on descend. Alors je me suis tenu dessus et il y avait comme une sorte de barrière qui a bougé comme je me tenais là et lorsque j’ai regardé vers le bas, j’ai vu le Anshar qui été descendu juste avant moi et qui me regardait.

J’ai vu cette partie de son visage et son front [Corey fait un mouvement de la tête vers la gauche] avant qu’il ne disparaisse. Et ensuite, je suis descendu.

C’était comme de monter dans un ascenseur.

David : Avez-vous eu peur de la hauteur ou quoi que ce soit du fait de marcher sur un trou ?

Corey : Oui. Cela m’a procuré une impression déconcertante. Comme je l’ai dit, je pensais que j’allais… J’avais l’impression… Mon cerveau me disait que j’allais tomber.

David : Que s’est-il passé pendant que descendiez dans ce tube et où cela vous a-t-il conduit au bout ?

Corey : Et bien, on se retrouve en bas et on débouche sur une grande zone à l’intérieur du dôme où des Anshars se promenaient un peu partout.

Ils portaient des vêtements colorés tissés. Cela n’était pas des vêtements de haute-technologie tels que je les avais vu en porter précédemment.

Nous sommes passés parmi ces groupes de gens qui s’affairaient à ce qu’ils avaient à faire et il y avait des gens qui entraient, d’autres qui sortaient et c’était comme s’ils passaient à travers un mur. Les gens paraissaient simplement traverser le mur.

David : Wahou !

Corey : Nous l’avons traversé et il y avait comme une sorte d’énergie adhérente. Nous l’avons donc traversé et nous avons débouché dans une zone très animée où des gens allaient et venaient et ou d’autres volaient comme Superman.

David : Vraiment ?

Corey : Leurs ainés, les gens qui étaient beaucoup plus âgés volaient en utilisant cette technologie que l’on voit dans Superman. Mais tous les autres marchaient comme nous le ferions dans un centre commercial.

David : Et bien, est-ce une technologie ou bien est-ce que c’est comme de la télékinésie ? Est-ce une sorte de capacité psychique ?

Corey : C’est une technologie.

David : Vraiment ? Et bien, j’imagine que cela a dû être impressionnant à voir.

Corey : Oui, c’était le cas parce qu’on pouvait voir les gens descendre et remonter… simplement comme Superman.

David : Pourquoi pensez-vous que seuls les ainés sont capables de faire cela ou sont autorisés à faire cela ?

Corey : Les ainés… Ils ont un air différent du reste des Anshars.

On m’a dit que cela n’était pas rare pour des êtres de quatrième densité ou autres, parce qu’en vieillissant ils deviennent plus grands et plus minces. C’est apparemment ce qu’ils leur arrivent. Ils grandissent d’environ 1 mètre et ils deviennent très, très minces, très frêles et leur peau devient même plus blanche. Et ils ont des rides autour de leurs lèvres et de leurs yeux.

David : Je tiens à souligner quelque chose de très étrange : j’ai eu un appel de Pete Peterson où il a commencé à me parler des Nordiques qu’il avait rencontré lorsqu’il était là-bas, et il m’a dit exactement la même chose et aussi le fait qu’ils traversaient trois phases de croissances.

La troisième phase de croissance provoque une augmentation de leur taille et ils deviennent plus minces.

Corey : J’ai également vu qu’ils portaient des protections oculaires. Leurs yeux deviennent très sensibles.

Nous nous sommes dirigés jusqu’à un immeuble qui correspondait au groupe de la famille d’Aree et les dérivés de son groupe familial. Ils étaient tous ensemble dans cet immeuble.

J’ai été amené là où son groupe familial vivait et on m’a montré ma chambre, une petite chambre qui avait été préparée pour moi afin que je puisse dormir. J’étais là pour un moment.

David : Wahou.

Corey : Elle m’a conduit vers le lit qui avait été créé pour moi parce qu’ils n’en utilisent pas.

David : Attendez une seconde. Pourquoi est-ce qu’ils n’utilisent pas de lit ? Que font-ils au lieu de dormir ?

Corey : Ils ont des sortes de cycles d’environ 45 à 50 minutes entrecoupés de plusieurs jours. Mais ils n’ont pas de cycles de sommeil.

David : Et ils n’ont pas besoin de s’allonger lorsqu’ils font ces cycles ?

Corey : Non. Ils s’assoient dans des fauteuils.

David : D’accord.

Corey : Alors les premières choses que j’ai vu répandu sur le lit était trois tee-shirts, trois pantalons kaki et toutes sortes de produits de toilettes.

Les vêtements avaient l’air de provenir de JCPenney dans les années 80. Il y avait des polos bleus et des pantalons kaki et également des sous-vêtements et du déodorant.

Lorsque j’ai vu tout cela, j’ai compris que j’allais rester ici un petit plus longtemps qu’auparavant.

David : Wahou !

Corey : Et effectivement, j’ai dormi deux fois pendant mon séjour, deux cycles complets de sommeil. J’ai donc dû rester là-bas trois jours.

David : Aviez-vous une chambre de type petite chambre universitaire ou bien était-elle plus spacieuse ? Comment était votre chambre ?

Corey : Non, elle était très petite. Elle faisait environ 2,40 m sur 1,80 m.

David : Oh, wahou !

Corey : Mais, je veux dire, je n’allais pas y passer beaucoup de temps.

David : Vous alliez avoir besoin de manger quelque chose. Alors qu’avez-vous mangé ?

Corey : Toute la nourriture était végétarienne, bien sûr, beaucoup de légumes crus et beaucoup de petits gâteaux doux intéressants qu’ils font à base de légumes, et qui sont très bons.

David : Diriez-vous que c’est la meilleure chose que vous n’ayez jamais mangé de toute votre vie ou bien c’était simplement bon.

Corey : Pour être honnête, c’était un peu fade.

David : Vraiment ?

Corey : Oui. C’était simplement… Je veux dire, il n’y avait pas d’assaisonnement. Ils mangeaient simplement des légumes crus, et ils n’en mangeaient pas tant que cela et pas très souvent.

David : Pensez-vous qu’ils vous ont nourri avec les mêmes choses qu’eux…

Corey : Oui.

David :… ou bien avaient-ils dû les modifier ?

Corey : Non. J’étais assis et je mangeais avec eux.

David : Lorsque vous étiez assis, est-ce que cela ressemblait à ce que nous aurions comme un type de cafétaria ?

Corey : Oui. C’était une cafétaria.

David : Vraiment ?

Corey : Tout à fait. Ils ont une salle commune, une grande salle commune. Le toit était plus haut. Cela mesurait au moins deux étages. Et il y avait des zones privées où ils avaient leurs… zones privées où ils pouvaient avoir leur propre… sorte de chambre, mais ils n’y passent pas beaucoup de temps.

David : Si vous aviez besoin de manger plus qu’eux, est-ce qu’ils vous amenaient dans cette cafétaria et vous regardez manger, ou bien est-ce qu’ils mangeaient avec vous ?

Corey : J’ai seulement pris trois repas.

David : Vraiment ?

Corey : Oui. Mais, je veux dire, vous voyez comme je suis devenu depuis que je suis devenu végétarien. Je mange un ou deux petits repas par jour.

La nourriture était très riche en nutriments parce qu’immédiatement après avoir mangé, vous sentiez un regain…

David : Wahou !

Corey :… en provenance de la nourriture.

David : Elle stimulait d’une certaine façon ?

Corey : Oui mais cela avait le goût de légumes normaux.

David : À un certain moment, vous avez dû vous dire : “Ils m’amènent dans cette chambre. Ils m’ont donné ces vieux vêtements étranges.”

J’imagine que vous leur avez dit : “Les mecs, je pensais rentrer chez moi. Que se passe-t-il ici ? Pourquoi dois-je rester ici suffisamment longtemps pour avoir besoin d’un lit ? Quel est votre but ? Que m’arrive-t-il ?”

Corey : Et bien, Aree m’a dit qu’on me faisait un cadeau en me permettant de passer du temps avec son groupe familial, ainsi que de se préparer avec eux à se rendre sur la base à l’extérieur de Saturne pour rencontrer ce “Conseil de Saturne”, comme ils le nomment.

J’ai pu passer un certain temps avec eux.

On m’avait demandé de ne toucher personne et de garder mes distances.

David : C’est intéressant parce que c’est que m’avait rapporté également Pete Peterson.

Corey : Oui. Lorsque je suis arrivé, ils se tenaient à bonne distance et ils n’étaient pas très amicaux, mais lorsqu’ils ont vu Aree… Lorsque je suis arrivé, elle m’a pris par le bras, m’a touché et m’a guidé pour me montrer où j’allais m’installer.

Cela a eu un impact sur les gens. Après cela, ils ont commencé à se rapprocher de plus en plus près, à me poser des questions, à me parler. Ils étaient très curieux à propos du monde à la surface.

David : Laissez-moi vous demander simplement une chose qui éclaircira certains malentendus auprès de notre audience.

Les gens pourraient être enclin à penser que ces êtres sont interdimentionnels et que de ce fait, ils seraient comme des fantômes pour nous et donc, si vous alliez là-bas, vous devriez être tel un fantôme.

Corey : Ils ne sont pas des êtres dimensionnels différents. Ils sont nous dans le futur.

Ils ont voyagé dans le temps afin de préserver leur ligne de temps. Ils sont de chair et de sang tout comme nous.

Après le premier jour, les enfants et d’autres personnes ont commencé à m’approcher de plus en plus près, à passer du temps avec moi, et être suffisamment près pour que je puisse les toucher mais je ne l’ai pas fait.

À un moment, il y a eu une sorte de séparation, les gens se sont éloignés et lorsque j’ai regardé à travers la salle, j’ai vu Gonzales. Il avait l’air particulièrement exténué.

Il m’a vu et il a commencé à se diriger vers moi, je l’ai salué et il s’est laissé tomber dans un des fauteuils.

Je me suis assis à côté de lui dans un des fauteuils que j’ai mentalement guidé de la façon dont ils m’avaient montré. Et je lui ai demandé ce qu’il faisait ici et ce qui se passait ?

David : Vous pouvez donc piloter le fauteuil simplement avec votre pensée et le déplacer dans des endroits différents ?

Corey : Facilement.

David : Alors vous êtes installé près du fauteuil de Gonzales et que se passe-t-il ensuite ?

Corey : Si vous vous souvenez, Gonzales avait passé beaucoup de temps chez les Anshars. À un moment, il avait passé du temps dans leur ville.

David : Tout à fait.

Corey : Et une partie du travail qu’il effectuait là-bas, avait pour but de travailler avec cette race de géants aux cheveux roux et aux mains à six doigts.

Il avait commencé à faire certains progrès avec eux lorsqu’il avait été chassé par les Anshars suite à son comportement.

David : Alors, il y a un nombre important d’archives sur les squelettes de géants trouvés partout sur la Terre. Est-ce que ces géants aux cheveux roux y seraient reliés d’une certaine façon ?

Corey : Ils le sont.

David : À Quel niveau ?

Corey : Laissez-moi poursuivre et vous dire ce qui s’est passé.

David : D’accord.

Corey : Gonzales m’a dit que la plus grande partie de l’année, si ce n’est plus, il avait travaillé avec les géants aux cheveux roux. Il essayait de les faire accepter certaines des technologies de soins des Mayas.

Cependant, ils avaient refusé toutes formes d’aide de la part des Mayas, pensant que c’était une sorte de moyen de pression que de dire que…

[L’] Alliance du Programme Spatial Secret et les Mayas ont parfois sauvé des géants aux cheveux roux de planètes variées et les ont amenés dans ce sanctuaire.

“Nous ne voulons pas être soignés tant que vous ne nous amènerez pas notre famille royale qui est détenue par la Cabale dans une base.”

David : D’accord. Cela soulève tout un tas de questions.

Corey : Oui, et cela n’a pas de sens de faire une telle demande.

David : Je pensais que les géants aux cheveux roux étaient une race totalement éteinte. Et qu’il n’y en avait aucun à la surface de la Terre aujourd’hui.

Corey : Il n’y en a aucun à la surface de la Terre aujourd’hui.

David : Alors, pourquoi parlons-nous d’eux comme s’ils existaient encore ? C’est la partie que je…

Corey : Parce qu’ils existent encore.

David : D’accord.

Corey : À un moment, ils contrôlaient une vaste zone de l’Amérique Centrale et du Nord. Ce sont des créations génétiques de la race des Pré-Adamites…

David : Tout à fait.

Corey :… vous savez, qui était en Antarctique. Ils ont créé ces géants pour diriger les humains, leurs populations d’esclaves humains.

Après le cataclysme, les Pré-Adamites ont été éliminés de la face du globe, ou bien nous le pensions, ces géants ont dû se débrouiller tout seuls.

Durant cette période, ils mangeaient des humains. Et cela engendrait beaucoup de problèmes.

Des d’années après le cataclysme, lorsque les humains ont commencé à se réorganiser, ils ont commencé à faire des parties de chasse pour tuer ces géants.

Les géants ont donc dû aller sous terre où ils sont descendus profondément dans les boyaux de la Terre, là où il y a ces écosystèmes dont nous avons parlé auparavant dans Divulgation Cosmique.

David : Alors, ce que nous voyions, ce sont des tribus d’Indiens d’Amérique traquant ces géants aux cheveux roux. Il y a des gens en Europe et en Asie qui s’en prennent aux géants, donc ils se sont retirés dans des endroits souterrains ?

Corey : Des cavernes pourvues d’un écosystème.

David : D’accord.

Corey : Leur santé en a beaucoup souffert parce qu’ils n’avaient pas les nutriments dont ils avaient besoins, ni la lumière du soleil. Ils mangeaient ce qu’il y avait là-dessous et cela a affecté leur santé d’une façon négative. Ils sont devenus de plus en plus minces.

Ils chassaient une espèce humanoïde qui vivaient dans l’Intra-Terre, jusqu’à son extinction, car ils étaient devenus très friands de son goût. Et ils ont ravagé quelques-uns des autres êtres qui étaient dessous…

David : Est-ce qu’ils nous ressemblent mais en plus grand ou bien y a-t-il quelque chose d’inhabituel dans la forme de leur visage ou de leur tête ?

Corey : Oui, ils ont un grand front, de grosses mâchoires, un rang double de dents. Ils ne passeraient pas inaperçu et ne ressembleraient pas simplement à de grands humains.

David : Alors même si vous les rapetissiez à notre taille, ils paraitraient très, très, différents ?

Corey : Tout à fait.

David : Intéressant. Alors, ils vivent dans ces zones souterraines. Et vous dites, qu’ils ont essentiellement éliminé les autres populations souterraines d’humanoïdes.

Corey : Tout à fait. Ce qui a fini par arriver dans leur histoire c’est que certains membres de leur caste royale les ont aidés à repartir tous ensemble, comme ils le disent.

Ils étaient dans de mauvais draps lorsqu’ils étaient des réfugiés sous la terre. Ils ont donc trouvé de petites zones où ils pouvaient subvenir à une petite population. Ils contrôlaient leur nombre dans la population, et certains de leur caste royale et religieuse se sont mis dans diverses chambres de stase.

David : Lorsque nous regardons les archives de leur civilisation dans les Amériques, nous trouvons les communément appelés “bâtisseurs de tumulus”, et il y a toujours ces tumuli de terre ayant un peu une forme pyramidale.

Les gens creusaient ces tumuli et trouvaient des squelettes géants. Donc, les squelettes géants et les tumuli sont toujours une seule et même chose.

Il semblerait que ces gens avaient le souhait de continuer à bâtir des pyramides. Que pensez-vous de cela ?

Corey : Les géants étaient supposés être ceux qui dirigeaient les humains ou qui les contrôlaient lorsqu’ils construisaient les infrastructures et les villes pour les Pré-Adamites.

Alors peut-être qu’en spéculant, on peut dire que ces géants, les contremaîtres de ces travaux, faisant en sorte que les esclaves humains terminent les travaux.

David : Nous n’avons jamais véritablement vu de quelconques livres dans ces tumuli que creusaient les gens ou… À quel point pensez-vous qu’ils étaient instruits ? Est-ce que le déluge les a si durement affecté qu’ils…

Corey : Oui.

David :… ont perdu leur langage ?

Corey : Ils ont tous perdu.

David : Vraiment ?

Corey : Tout à fait. Ils étaient dans le même bateau que les humains. Tout a été perdu. Alors…

David : Alors comment ont-ils su pour ces cavernes souterraines s’ils étaient devenus illettrés ?

Corey : Ils ont été forcés de s’y réfugier. Ils ont été forcés de descendre et d’explorer ces zones.

David : D’accord.

Corey : Lorsqu’ils ont rassemblé leur peuple, les géants se sont dit : “D’accord, nous avons ces petites zones qui pourront nourrir ce nombre [d’individus]. Alors ils ont maintenu ce nombre. Nous allons nous mettre en stase et de ce fait, lorsque nous sortirons, nous serons aussi forts et puissants que nous le sommes actuellement.

“Et lorsque nous sortirons durant ces temps de changements énergétiques, nous serons plus utiles.”

Mais ce qui s’est passé… Il y avait plus de 130 de ces géants répandus dans ces chambres de stase. Et la Cabale avait localisé ces chambres de stase, et avait réveillé ces géants pour les déplacer dans des prisons situées dans des bases.

David : Et bien, je pensais que vous aviez dit que lorsque des personnes asseyaient d’accéder à ces chambres de stase qu’ils y restaient coincés et qu’ils ne pouvaient y aller plus avant. Il y avait comme un champ gravitationnel.

Alors comment la Cabale a pu réveiller qui que ce soit ? Je pensais que personne ne pouvait aller là-dedans.

Corey : Et bien, ils NE PEUVENT PAS y entrer mais ils possèdent des moyens harmoniques d’arrêter et de contrôler cette technologie.

David : Oh, vraiment ? Intéressant.

Corey : Ils en ont trouvé suffisamment, cassés et en marche… Ils savent très bien comment cela fonctionne. Ils en connaissent les rouages.

Ces sanctuaires… Les gens ont survécu physiquement, mais mentalement les géants étaient complètement sur le carreau.

Curieusement, il m’a dit qu’il avait été en mesure de se lier avec eux et qu’il avait fait plus de progrès avant qu’il ne passe par sa transformation ; parce qu’ils étaient si perturbés psychologiquement et traumatisés qu’il pouvait à peine discuter avec eux.

Alors qu’il était assis dans le fauteuil, il m’a dit qu’après avoir subi sa transformation, les géants ne voulaient plus du tout discuter avec lui.

David : Alors, voyons si j’ai bien compris. Ils se sont mis en phase de sommeil. Ils pensaient se réveiller et être les rois du monde, vous avez dit qu’ils étaient 130, mais lorsqu’ils se sont réveillés ils étaient des prisonniers.

Je dirais que cela a dû être très déroutant pour eux.

Corey : Oui.

David : En ont-ils fait l’expérience d’avoir rejoint deux points dans le temps ou bien ont-ils eu la sensation d’être partis depuis très longtemps ?

Corey : Pour ceux qui étaient en stase c’était comme d’aller dormir et de se réveiller.

David : Wahou ! Alors cette perte soudaine de pouvoir les a conduits à être très désemparés.

Corey : Et bien, c’était ceux qui étaient en stase. Ceux ayant vécus de génération en génération dans les écosystèmes au cœur de la Terre étaient ceux qui étaient les plus traumatisés.

David : Oh.

Corey : Gonzales a dit qu’il n’était plus en mesure de discuter avec eux. Il n’arrêtait pas de leur dire : “Nous pouvons vous aider. Nous pouvons vous apporter ces technologies de soins.”

Et ils étaient comme : “Non ! Avant, nous nous ramenez nos familles royales et les autres” qui sont en fait, dans des prisons de la Cabale, et “ensuite nous accepterons les soins.”

Vous savez, cela n’a aucun sens mais ils en sont là.

David : Les peuples vivants à l’intérieur de la Terre depuis tout ce temps, ont-ils la moindre conscience de ce à quoi ressemble notre civilisation à la surface ou bien en sont-ils si coupés qu’ils n’ont aucune idée de qui nous sommes et de quand nous viendrions les capturer en fait ?

Corey : La plupart d’entre eux en sont coupé mais certains autres ont fait des missions de reconnaissance à la surface de temps en temps et ont habituellement fait la rencontre d’humains militaires.

David : Hum.

Corey : Ils ont donc une idée du fait qu’ils sont aujourd’hui sans pouvoir.

David : Ont-ils des systèmes de communication leur permettant de parler à différents groupes dans des zones différentes ?

Corey : On m’a dit qu’ils utilisaient une ancienne technologie sous terre qui permettait de communiquer de-ci, de-là.

Mais gonzales était très frustré. Il m’a fait une sorte de clin d’œil lorsqu’il m’a dit que ces géants ne voulaient plus discuter avec lui depuis qu’il avait changé.

Ensuite, il m’a regardé et m’a demandé : “Quand voudrais-tu aller là-dessous ?”

Et j’ai dit : “Ah, ce n’est pas mon boulot, mon pote. C’est ton boulot.”

David : Aller là où se trouve les géants ?

Corey : Tout à fait. Il m’a dit : “Allez, cela ne serait pas la première fois que tu aurais une réunion avec quelqu’un qui voudrait te manger.”

David : Où était ses sites ? Avez-vous eu la moindre information particulière au sujet de l’endroit où se trouve ces sites souterrains ?

Corey : Oui. C’était dans la zone des Anshars. En fait, Gonzales l’a découvert parce que les Anshars étaient secret au sujet du fait d’aller dans cette zone caverneuse où il y avait un mur solide qu’ils traversaient. Et après des semaines, il avait trouvé un passage où se faufiler pour voir où ils allaient.

Il a vu les Anshars rencontrer les géants aux cheveux roux qui se plaignaient et pleuraient et paraissaient dans un terrible état.

Et c’est rapidement après cela qu’il a, je suppose, commencé à les rencontrer juste avant que les Anshars ne le chasse.

David : Nous sommes pratiquement à cours de temps pour cet épisode mais je serais intéressé d’avoir vos suppositions sur la façon dont ces géants prennent leur place dans le tableau d’ensemble de l’Ascension et le fait de notre transformation en des êtres tels que les Anshars.

Pourquoi pensez-vous que l’on vous ait montré ces choses ?

Corey : La raison c’est que ces êtres, même s’ils ont été créés et qu’ils ont fait des mauvaises choses, ils sont karmiquement connectés à nous.

Tout comme les Aviens Bleus voulaient se déplacer dans l’octave suivante mais ne le pouvaient pas car nous les retenions tel un parachute à cause du lien karmique entre nous, c’est un peu la même chose qui se passe avec ces êtres.

Nous nous élevons les uns les autres et bougeons tous ensemble en quelque sorte, ou alors personne ne le fait.

David : À un moment, Gonzales et vous, deviez avoir terminé cette conversation à propos des géants. Qu’est-il arrivé ensuite ?

Corey : Aree et sa sœur sont venus nous voir pendant un moment. Et certains des Anshars s’étaient rassemblés autour de nous… mais gardaient un peu plus de distance avec Gonzales qu’avec moi.

À un moment, la sœur d’Aree a dit :”Il est temps de se préparer pour rencontrer les nouveaux Gardiens.” Tout le monde était excité.

Alors nous avons terminé nos conversations. Certains des anciens m’ont invité à revenir et à rester un peu plus longtemps… plus tard, dans quelques mois.

David : Comment vous appelaient-ils ?

Corey : Ils m’appelaient le Hanush.

David : Vraiment ?

Corey : Oui.

David : D’accord.

Corey : Tout le monde s’est un peu rassemblé pour se dire aurevoir.

Nous nous sommes dit “aurevoir”. Nous avons repris le même chemin pour revenir vers l’appareil des Anshars au sommet de l’immeuble bombé et nous sommes sortis de l’anomalie.

David : Hum. Est-ce que quoi que ce soit d’autre vous est arrivé avant que ne rentriez à la maison ?

Corey : Oui. En fait, je ne suis toujours pas rentré…

David : Oh !

Corey : …chez moi. L’appareil s’est posé, nous avons marché dans le complexe du temple et il y avait encore plus de files de gens attendant dans le système de tunnel menant vers la salle de purification que j’ai précédemment décrite.

Aree et sa sœur nous ont conduit au début de la file. Nous sommes passés devant tout le monde et nous avons procédé à la cérémonie de purification.

J’ai plié mes vêtements et j’étais sur le point de les déposer près de ceux de gonzales sur un petit piédestal qui était dans une configuration en demi-cercle dans cette salle de purification, mais Aree avait une sacoche d’un brun lumineux sur son épaule et elle l’a ouverte et l’a tenu ouverte en m’indiquant que je devais y mettre mes vêtements.

J’ai regardé aux alentours et j’ai vu les représentants des sept groupes de l’Intra-Terre que j’avais rencontré lors de ma première visite.

David : Portaient-il cette sorte d’amulette comme la première fois ?

Corey : Oui. Ils portaient les amulettes et des tuniques blanches.

David : Intéressant. Et bien, c’est tout le temps que nous avons pour cet épisode. Corey, je veux vous remercier. C’était des informations particulièrement fascinantes. Et je veux vous remercier de nous avoir suivis.

C’est “Divulgation Cosmique”. Je suis votre hôte David Wilcock, avec Corey Goode.

* * * * * * * *
Cosmic Artists:

Arthur Herring
Daniel Gish
Vashta Nerada
Rene Armenta
Charles Pemberton
Steve Cefalo
Stellan Tonring

Traduction : Peggy H.

Source : https://fr.spherebeingalliance.com/blog/divulgation-cosmique-les-anshars-et-les-geants-aux-cheveux-roux.html

 

Pin It on Pinterest

Partager

Partage cet article!