Confirmé : Une Forte Dose de Vitamine C a permis de Traiter Avec Succès 50 Patients ayant une forme Modérée à Sévère de COVID-19

3 Avr, 2020 | Actualité, Nutrition et Santé | 0 commentaires

Les faits : Medicine in Drug Discovery, d’Elsevier, une importante maison d’édition scientifique, a publié un article sur le traitement et la prévention du Covid-19 par IVC (Injection de Vitamine C ou Vitamine C par Intraveineuse) précoce et à forte dose. La vitamine C par voie intraveineuse a aidé les patients souffrant de covid-19 modérés à sévères à se rétablir.

Réflexion : Pourquoi une chose qui est vraie est-elle ridiculisée au sein du courant dominant, qui prétend qu’il n’y a pas le moindre fondement pour le traitement du coronavirus à la vitamine C ?

 

Un article publié par LiveScience, un site web scientifique grand public, affirme que “la vitamine C a très peu de chances d’aider les gens à combattre le nouveau coronavirus”. C’est le récit qui a été présenté par de nombreux médias grand public depuis le début de la nouvelle épidémie de coronavirus. En fait, ils sont allés jusqu’à qualifier toute suggestion selon laquelle la vitamine C pourrait aider, de “fausse nouvelle” dans certains cas. C’est l’un des nombreux exemples de “vérificateurs de faits”, qui se sont vus attribuer des pouvoirs énormes, avec la capacité de limiter considérablement la présence de certains organismes médiatiques dans les médias sociaux, en abusant de leur pouvoir.

Ici, à Collective Evolution, nous avons été soumis à une “vérification des faits” immorale et contraire à l’éthique, qui a considérablement réduit notre capacité à subvenir à nos besoins. Nous craignons même que notre page Facebook ne soit supprimée. Nous encourageons donc tous ceux qui souhaitent continuer à recevoir et à trouver notre contenu à s’inscrire à notre newsletter. C’est très important si vous voulez continuer à suivre notre travail au cas où Facebook supprimerait notre (nos) plateforme(s) de médias sociaux.

En ce qui concerne le traitement à la vitamine C pour le Covid-19, indépendamment de ce que certains médias prétendent, Medicine in Drug Discovery, d’Elsevier, une importante maison d’édition scientifique, a récemment publié un article sur le traitement et la prévention du Covid-19 par IVC précoce et à forte dose. L’article a été écrit par le Dr Richard Cheng, MD, PhD, un spécialiste américain de la lutte contre le vieillissement certifié par le conseil d’administration, originaire de Shanghai, en Chine. Le Dr Cheng a servi dans l’armée américaine en tant qu’officier (Major) et médecin de l’armée. Pendant son service militaire, le Dr Cheng a occupé divers postes, dont celui de chef et de directeur médical de la pathologie et de la médecine de laboratoire. On peut dire sans risque de se tromper qu’il est probablement une source beaucoup plus fiable sur le sujet, compte tenu de son expérience et de la publication récente d’un article à ce sujet, qu’un article prétendant qu’il s’agit d’une fausse information.

Dans son article, il déclare ce qui suit :

La VC (Vitamine C) par intraveineuse à forte dose a également été utilisé avec succès dans le traitement de 50 patients atteints de COVID-19 modérés à sévères en Chine. Les doses utilisées variaient entre 2 g et 10 g par jour, administrées sur une période de 8 à 10 h. Un bolus de VC supplémentaire peut être nécessaire chez les patients dans un état critique. L’indice d’oxygénation s’est amélioré en temps réel et tous les patients ont fini par guérir et ont été libérés. En fait, la VC à forte dose est utilisée cliniquement depuis plusieurs décennies et un récent document du groupe d’experts du NIH indique clairement que ce dosage (1,5 g/kg de poids corporel) est sûr et sans effets indésirables majeurs.

Son article a été publié le 26 mars, mais avant cela, le Dr Cheng faisait le point sur les multiples essais cliniques en cours en Chine pour traiter les patients atteints de covid-19 avec de la vitamine C par voie intraveineuse. La Bibliothèque nationale de médecine des États-Unis a publié les informations sur ses essais cliniques sur son site web. Le titre de l’un des essais est ” Injection de vitamine C pour le traitement de la pneumonie grave infectée par le CoV 2019 “. Le parrain est ZhiYong Peng, et le responsable est l’hôpital Zhongnan de l’université de Wuhan (ZNWU).

Avant la publication de cet article, le Dr Cheng a informé tout le monde via sa chaîne YouTube des cas de traitement à la vitamine C en dehors de la Chine. Nous avons couvert ses mises à jour car il est en contact direct avec ce traitement et n’est pas un simple scientifique de laboratoire actuellement. Nous pensons que c’est un détail très important car il voit et entend les résultats de première main, et pas seulement en théorie.

Cheng avait également un message pour les “vérificateurs de faits”, comme indiqué dans la description de sa dernière vidéo Youtube.

J’ai été informé que la Vérification des Faits sur Facebook affirme que “Shanghai n’a pas officiellement recommandé de fortes doses de IVC pour le traitement du Covid-19” (à gauche sur la photo ci-dessus). Je tiens à préciser que non seulement Shanghai, mais aussi Guangzhou, dans la province de Guangdong, une autre grande ville de Chine, ont publiquement approuvé l’utilisation de fortes doses de IVC pour le traitement du Covid-19. Ceux qui effectuent la vérification des faits sont priés d’être plus prudents.

Dans l’une de ses dernières vidéos, il félicite également les hôpitaux de New York d’avoir pris connaissance des informations concernant la vitamine C, mais affirme qu’ils n’utilisent pas de doses suffisamment élevées.

Selon un récent article du New York Post, qui s’est également penché sur le sujet,

Les patients atteints de coronavirus gravement malades dans le plus grand système hospitalier de l’État de New York reçoivent des doses massives de vitamine C – sur la base de rapports prometteurs selon lesquels elle a aidé les gens dans la Chine durement touchée, a publié le Post. Le Dr Andrew G. Weber, pneumologue et spécialiste des soins intensifs affilié à deux établissements de Northwell Health à Long Island, a déclaré que ses patients en soins intensifs atteints du coronavirus recevaient immédiatement 1 500 milligrammes de vitamine C par voie intraveineuse. Des quantités identiques de ce puissant antioxydant sont ensuite réadministrées trois ou quatre fois par jour, a-t-il dit. Chaque dose représente plus de 16 fois l’apport alimentaire quotidien recommandé en vitamine C par les National Institutes of Health, qui est de seulement 90 milligrammes pour les hommes adultes et 75 milligrammes pour les femmes adultes. Le dosage est basé sur des traitements expérimentaux administrés à des personnes atteintes du coronavirus à Shanghai, en Chine, a déclaré M. Weber.

 
 

Comment Prendre de la Vitamine C Pour Une Personne de Tous Les Jours

J’ai fait appel aux personnes suivantes, titulaires de diplômes, pour faire les déclarations contenues dans cet article. Elles ont également signalé de nombreuses études que je vais énumérer ci-dessous. Ces personnes sont Damien Downing, qui est titulaire d’une licence en médecine et en chirurgie, Andrew W. Saul, Ph.D., Gert Schuitemaker, Ph.D., et Richard Z. Cheng, MD, Ph.D., chef de l’équipe internationale de soutien médical en cas d’épidémie de vitamine C en Chine. – Joe Martino, fondateur de Collective Evolution

Lisez l’article de Joe pour plus de détails : Comment prendre de la vitamine C par voie orale. Elle peut aider à vous protéger contre les virus

Pour tous ceux qui recherchent une vitamine C de haute qualité, nous utilisons et recommandons la vitamine C liposomale. Il existe de nombreuses marques. Nous utilisons celle-ci de PuraThrive car elle est de très haute qualité et a un incroyable taux d’absorption cliniquement prouvé.

 
 

Conclusion

C’est un véritable casse-tête, car la possibilité de prescrire de la vitamine C par voie intraveineuse aux patients malades n’est pas réellement envisagée, ni même mentionnée par les grands réseaux médiatiques. Est-ce vraiment une surprise ?

Même les sociétés pharmaceutiques ont pu acheter le congrès. Ils sont la plus grande entité de lobbying à Washington D.C. Ils ont plus de lobbyistes à Washington D.C. qu’il n’y a de membres du Congrès et de sénateurs réunis. Ils donnent deux fois plus au Congrès que ce que représente la deuxième plus grande entité de lobbying, à savoir le pétrole et le gaz… Imaginez le pouvoir qu’ils exercent sur les républicains et les démocrates. Ils les ont fait mainmise sur eux (nos organismes de réglementation) et les ont transformés en marionnettes. Ils ont compromis la presse… et ils détruisent les publications qui publient la vraie science.” Robert F. Kennedy Jr (source)

En fin de compte, lorsqu’il s’agit de maladie, nous devons nous demander où se situe le soutien du gouvernement. Il s’agit avant tout d’un modèle à but lucratif. Mais cela ne veut pas dire qu’il n’y a pas beaucoup d’aspects positifs dans notre système de santé

 
 

Source : https://www.collective-evolution.com/2020/03/29/high-dose-vitamin-c-has-successfully-treated-50-moderate-to-severe-covid-19-patients/

Traduit par : LaGazettedeGaia

Pin It on Pinterest

Partager

Partage cet article avec tes amis!