Comment Prendre de la Vitamine C par Voie Orale. Elle Peut Aider à Protéger Contre les Virus

14 Mar, 2020 | Actualité, Nutrition et Santé | 0 commentaires

Les faits : Un groupe de médecins et de professionnels de la santé discutent de la manière de prendre de la vitamine C par voie orale afin de réduire potentiellement le risque de contracter des virus et de gérer les symptômes.

Réflexion : Pourquoi existe-t-il un si grand désaccord en Occident au sujet de l’efficacité la vitamine C ? Ne devrions-nous pas être plus ouverts, sincères et inspirés par les résultats observés en Asie avec les traitements à forte dose de vitamine C ?

 

Je me suis tourné vers les personnes suivantes pour faire les déclarations contenues dans cet article. Elles ont également cité de nombreuses études que je vais énumérer ci-dessous. Ces personnes sont Damien Downing, qui est titulaire d’une licence en médecine et en chirurgie, Andrew W. Saul, Ph.D., Gert Schuitemaker, Ph.D., et Richard Z. Cheng, MD, Ph.D., chef de l’Équipe Internationale de Soutien Médical pour les épidémies de vitamine C en Chine.

Selon ces personnes, il existe actuellement un traitement sérieusement utilisé dans les hôpitaux pour le nouveau coronavirus, et c’est la vitamine C. Nous allons voir ci-dessous comment vous pouvez prendre de la vitamine C chez vous, conformément aux suggestions des médecins mentionnées ci-dessus.

Je me dois de préciser quelque chose étant donné ce qui se passe actuellement dans les médias occidentaux au sujet de la vitamine C. Il y a, à mon avis, un déni incroyablement irresponsable et énergique sur le fait que la vitamine C peut vous aider à prévenir, à réduire les symptômes et, potentiellement, à accélérer le processus de guérison du coronavirus. Je crois que les efforts déployés par les médias grand public détournent l’attention du public de quelque chose qui pourrait très bien aider beaucoup de gens.

Mais, étant donné le risque que je prends en publiant ces informations en raison de l’acharnement des “vérificateurs de faits”, qui ont la capacité de contrôler notre audience et nos revenus, je dois le préciser : Je ne prétends pas que la vitamine C puisse vous aider de quelque maniere que ce soit avec les coronavirus… ou avec quoi que ce soit d’ailleurs.

Il est important de noter qu’il y a des preuves qui soutiennent le fait que la vitamine C renforce votre système immunitaire. Il a également été démontré que la vitamine C aide à tuer les virus et à réduire les symptômes de l’infection. Cela dit, ce n’est pas un “remède” contre le COVID-19 (Coronavirus), mais rien ne l’est pour l’instant. Cependant, selon les témoignages provenant de Chine et de Corée du Sud, dont certains que nous avons déjà couverts, la prise de vitamine C peut vous sauver la vie et réduira probablement la sévérité de l’infection.

Comme je l’ai déjà mentionné, si quelqu’un vous affirme, comme il a probablement été informé par les principaux médias occidentaux, que rien ne prouve que la vitamine C puisse aider, considérez qu’en ce moment rien n’est prouvé pour lutter contre le COVID-19 car c’est un nouveau virus, et notez également que la vitamine C a été efficace contre tous les virus, y compris la grippe, la pneumonie et même la poliomyélite. (source)

 
 

Que Faire Selon Ces Médecins

Je m’excuse d’être prudent et de me répéter ici, mais c’est ce que nous sommes obligés de faire en ce moment pour continuer à diffuser des informations en tant que médias indépendants. Je ne revendique rien, mais voici ce que les médecins que j’ai cités plus haut ont suggéré en ce qui concerne la vitamine C :

Si vous ne faites rien d’autre, commencez à prendre de la vitamine C immédiatement ; au moins 3 grammes par jour, répartis sur toute la journée. Cela correspond à une capsule de 1 000 milligrammes toutes les 8 heures, ou à une cuillère à café rase de poudre dissoute dans un demi-litre d’eau environ, bue tout au long de la journée.

Si vous attrapez un virus qui pourrait être le COVID-19, augmentez simplement votre apport en vitamine C : une cuillère à café (soit 4 à 5 grammes) dans de l’eau (ce qui vous aide à vous hydrater) toutes les 3 ou 4 heures. Et continuez à en prendre.

Consultez-vous un médecin ? Vous isolez-vous ? Oui et oui. Bien entendu, c’est votre devoir envers les autres.

La vitamine C et les autres mesures, ce sont les choses que vous faites pour vous-même“.

Vous pouvez également regarder Richard Z. Cheng, MD, Ph.D., chef de l’équipe internationale de soutien médical en cas d’épidémie de vitamine C en Chine, parler de la prise orale de vitamine C en visionnant la vidéo au bas de cet article.

 
 

Pourquoi Le Déni Médiatique ?

Les médecins présentés dans cet article font partie du Service d’Information en Médecine Orthomoléculaire. Ils se décrivent eux-mêmes et décrivent leur travail actuel sur COVID-19 comme suit :

[…] Le comité de rédaction, composé de près de quatre douzaines de médecins, d’universitaires et de professionnels de la santé (dont la liste figure ci-dessous), estime qu’il est nécessaire de rendre compte de ce que les médias commerciaux soutenus par les annonceurs et contrôlés par les entreprises refusent de reconnaître : même de petites quantités de vitamine C diminuent considérablement la gravité des symptômes et augmentent les taux de survie des patients atteints de maladies virales graves. Les grandes doses sont plus efficaces. Les grandes doses intraveineuses sont encore plus efficaces“.

Pourquoi les médias occidentaux refusent-ils d’admettre que la vitamine C peut aider à ce point ? Je ne sais pas encore, mais je peux spéculer ce que je ne ferai pas dans cet article. Ce que je peux dire, c’est que les médias grand public fonctionnent souvent comme un groupe de perroquets. Je n’essaie pas d’être méchant, je me contente de dire ce que j’ai observé dans les médias depuis plus de 11 ans. Lorsqu’un réseau écrit une histoire, les autres suivent généralement, et il est très fréquent qu’aucune recherche approfondie ne soit faite au-delà de la simple copie du travail de l’autre. D’où la reproduction d’informations superficielles existantes.

Les médias indépendants se rendent parfois coupables de cette pratique, mais ils font généralement des recherches beaucoup plus approfondies pour présenter des faits alternatifs. Compte tenu de l’essor des médias indépendants ces dernières années, des “vérificateurs de faits” ont été introduits pour étouffer les médias indépendants afin que les récits du courant dominant puissent rester forts et que la plupart des gens n’entendent même pas parler d’autres idées que celles qui sont présentées dans le courant dominant.

Ce que je trouve un peu triste cependant, c’est la différence d’approche. Les médias indépendants qui couvrent le potentiel de la vitamine C partagent avec amour au monde un potentiel qui est inoffensif et qui pourrait très bien aider. Avec curiosité et enthousiasme, cette information est transmise dans le monde entier pour que les gens puissent potentiellement aller mieux. Les médias grand public, en revanche, nient impitoyablement tout potentiel, faisant quasiment passer les gens pour des idiots ne serait-ce que pour y avoir pensé. Quelle est l’approche qui vous plaît le plus ?

Voici un exemple de ce que nous avons identifié comme l’une des organisations de “vérification des faits” les plus irresponsables à l’heure actuelle : https://healthfeedback.org/claimreview/vitamin-c-supplementation-does-not-prevent-viral-respiratory-infections-such-as-those-caused-by-coronaviruses-in-the-general-population/ (la supplémentation en vitamine C ne prévient pas les infections respiratoires virales telles que celles causées par les coronavirus dans l’ensemble de la population)

Vous remarquerez que dans l’article du Health Feedback qui prétend démystifier cette affaire, ils parlent de deux choses différentes en espérant que les gens ne liront pas vraiment et qu’ils comprendront qu’ils essaient simplement de jeter le doute sur quelque chose qu’ils ne peuvent pas réellement démystifier. Allégations de Health Feedback :

Argument : “La pandémie de coronavirus peut être considérablement ralentie, ou arrêtée, grâce à l’utilisation immédiate et généralisée de doses élevées de vitamine C“.

Ils affirment ensuite que cette déclaration n’est pas suffisamment étayée car, comme ils le déclarent, “la plupart des preuves scientifiques indiquent qu’une supplémentation régulière en vitamine C ne réduit pas l’incidence des infections virales des voies respiratoires telles que le rhume, qui peuvent être causées par les coronavirus, dans l’ensemble de la population“.

Vous remarquerez que le traitement prescrit actuellement est une dose élevée et non une prise régulière de supplémentation. Ils parlent littéralement de deux choses différentes. C’est comme s’ils ne voulaient pas entendre les informations des médecins du monde entier qui affirment que le traitement à haute dose de vitamine C fonctionne pour aider les patients atteints de coronavirus. Ils trompent effectivement le public en adoptant une approche non scientifique pour démystifier l’information. Encore une fois, à mon avis, c’est très irresponsable en ces temps, et pourtant personne ne les tient pour responsables.
 
RÉFÉRENCES.
 

 

 
 

Source : https://www.collective-evolution.com/2020/03/14/how-to-take-vitamin-c-orally-it-may-help-protect-against-viruses/

Traduit par : LaGazettedeGaia

Pin It on Pinterest

Partager

Partage cet article avec tes amis!